harcèlementLe responsable des Républicains à Lille porte plainte pour harcèlement en ligne après un outing

Par Nicolas Scheffer le 06/11/2020
harcèlement

Un responsable des Républicains à Lille a été victime de harcèlement en ligne. Un photomontage le met en scène en couverture de TÊTU. "J'ai été victime d'un outing forcé", déplore Louis Delemer, qui a porté plainte.

Le secrétaire général des Républicains à Lille, Louis Delemer, a porté plainte pour harcèlement et injures publiques, après des  la publication de photomontages grossiers le mettant en scène  - notamment en couverture de TÊTU - accompagné de commentaires insultants, sur Instagram. Il y est présenté aux côtés d'un autre homme et d'une femme.

"J'ai été victime d'un outing forcé"

"J'ai été victime d'un outing forcé, des gens de ma famille qui n'étaient pas au courant sont tombés sur ces photos", a déploré le responsable politique, resté jusqu'à présent discret sur sa vie privée. Il a indiqué à l'AFP avoir signalé ces photos à Instagram, qui n'a pas souhaité les supprimer de la plateforme. Louis Delemer a déposé plainte lundi 2 novembre pour "diffamation, harcèlement et injures publiques". Ce vendredi 6 novembre, le compte anonyme indique n'avoir aucune publication à son actif et 40 abonnés.

"L'homophobie a encore de beaux jours devant elle sur les réseaux sociaux", écrit le jeune Républicain sur Twitter. Il raconte à l'AFP avoir été victime de harcèlement sur internet depuis 2018 de la part de son "entourage politique". "C'est un cas emblématique de harcèlement sur les réseaux sociaux. Quand il s'agit de faits graves, l'anonymat doit être levé. Les plateformes doivent prendre leurs responsabilités", poursuit l'homme politique de 28 ans.

Pour la fin du pseudonymat

Le responsable politique a reçu le soutien de nombreux élus locaux. "Je vous redis mon soutien face aux actes ignobles dont vous êtes la cible. Ces comportements homophobes, qu'ils soient virtuels ou non, n'ont pas de place dans notre société", a écrit sur Twitter Martine Aubry, la maire PS de Lille. "Instagram, comment accepter que cela n'enfreigne pas vos règles ?! Le pseudonymat doit être levé pour ce type de délits afin que l’auteur de ces publications ignobles soit traduit devant la justice !", appelle le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand.

À LIRE AUSSI - Cyberharcèlement : la haine en ligne explose avec le confinement

Louis Delemer s'est rapproché des Républicains en 2014, lorsque Nicolas Sarkozy souhaitait revenir en politique en vue de la primaire de 2016. Louis Delemer a ensuite travaillé avec Xavier Bertrand pour "faire barrage au Front national et à Marine Le Pen". En 2016, il est devenu référent de sa campagne pour les primaires à Lille, précise la Voix du Nord. Depuis mi-septembre, il est désormais directeur de cabinet de la députée Valérie Petit (Agir, majorité gouvernementale).

 

Crédit photo : Unsplash