facebook

Sur Instagram, Lille est la ville la plus friendly de France

Lille est la ville qui recueille le plus de hashtag accompagnés de la mention "gay". Derrière elle, Lyon, puis Bordeaux. Marseille peine à la 11ème position, signe du manque de vitalité de la vie communautaire.

La capitale du Nord est la ville la plus friendly sur Instagram. En tout cas, c'est Lille qui attire le plus de hashtag accompagnés de la mention "gay" sur le réseau social. C'est ce qu'indique l'étude "Pulsation" du cabinet de conseil Nouvelles marges.

Le cabinet a analysé les occurrences du mot "gay" accompagné du nom d'une ville. #GayLille et #Lillegay arrivent donc en premier. La médaille d'argent revient à Lyon, puis Bordeaux obtient le bronze. Pour être précis, les résultats de l'étude ont été pondérés par rapport au nombre d'habitants dans la métropole. Paris a été exclue de l'étude car elle attire de nombreux touristes internationaux.

À LIRE AUSSI - À Lille, cinq hommes suspectés de deux tentatives d’homicide à caractère homophobe

Dès les années 50, les homos lillois ont disposé de lieux de rencontre connus et tolérés. Parmi ces lieux de drague, les vespasiennes où les rencontres furtives étaient connues et tolérées, rappelle l'historien Sébastien Landrieux lors de ses visites de la ville, mais aussi des bars emblématiques, comme Le Privilège, des clubs, et des lieux de cruising. "Cette étude permet de prendre la température de la possibilité d'être soi-même au sein d'une ville, mais surtout de le revendiquer", indique à TÊTU Jean-Pierre Papin, directeur associé du cabinet de conseil.

Marseille loin derrière

Jadis qualifiée de "ville la plus friendly de France", Montpellier atteint difficilement la quatrième place, avant Rouen puis Toulouse. Marseille est classée 11ème sur 17. Redorer le blason LGBT+ de Marseille est l'une des priorités de la mairie. Théo Challande-Névoret disait à TÊTU : "mon objectif est de faire de cette ville une ville LGBTfriendly, une ville fière, une ville de respect. Ce sont trois mots que je veux accoler à la définition de notre ville. Quand on pourra dire que l'on est fier de la diversité qui compose Marseille, on aura fait un grand pas." En revanche, Marseille est la ville la plus "rebelle", avec plus de 400.000 photos associées au hashtag, contre une dizaine pour les autres métropoles.

À LIRE AUSSI - Théo Challande-Névoret : “Je veux faire de Marseille une ville de respect”

Ces hashtag ne sont pas simplement un effet de fierté locale. Instagram est devenu un véritable réseau de rencontre. Utiliser le nom de sa ville est désormais un moyen de se localiser et de se montrer. C'est donc un indice de la vie communautaire que l'on peut déceler. "Ce sont des posts très spontanés, l'utilisation d'un tel hashtag n'est pas nécessairement encouragé par les villes", poursuit le directeur. En revanche, il remarque que ces hashtag sont très majoritairement masculins et peu féminisés.

L'étude montre également que Lyon est la ville la plus instagrammée de France. En 2019, 14 photos étaient postées par habitant, montrant l'attachement de la population à sa ville. Par comparaison, on publie 6,8 fois plus par habitant sur le hashtag de la ville à Lyon qu'à Saint-Étienne.

 

Crédit photo : Capture d'écran Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail