facebook

Le père de Bolu Okupe affirme que son fils est gay pour rapprocher les personnes LGBTQI+ de Dieu

Le père de Bolu Okupe, instagrammeur nigérian résidant en France, assure que son fils est gay parce qu'il habite en Europe. Selon lui, son fils "est un instrument de Dieu pour la communauté".

Il est devenu le héros de centaines de jeunes LGBTQI+ au Nigeria et ailleurs. Dans une photo sur Instagram sur fond d'arc-en-ciel, Bolu Okupe, fils d'un homme politique nigérian, a fait son coming out en janvier depuis la région parisienne - où il vit. Selon son père, si Bolu est gay... c'est parce qu'il est allé en Europe et qu'il est envoyé par Dieu pour rapprocher la communauté de la religion.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bolu Okupe (@boluokupe)

"Il n'a jamais voulu vivre au Nigeria. Malheureusement pour moi, sa mère l'a emmené à l'étranger très tôt, il a fait la majeure partie de son lycée au Royaume-Uni. Depuis, Bolu pense et vit comme un Européen. C'est mon fils, mais son esprit est européen. Je sais aussi qu'il est facilement influençable", a déclaré Doyin Okupe à la chaîne Vanguard Live.

"Une grande erreur en l'envoyant en France"

L'ancien conseiller de deux présidents et père de Bolu déclare "avoir faire une grande erreur en l'envoyant en France, parce que c'est une société très libérale. Le jour où j'ai su, j'ai pleuré. Nous avons beaucoup prié pour lui, mais je sais aussi que les intentions de Dieu ne sont pas toujours les nôtres. Dieu sait tout, du commencement à la fin. Écoutez-moi bien, Bolu est en voyage au sein de la communauté gay, il est un instrument de Dieu pour cette communauté. C'est ce qui est en train de se passer par la grâce de Dieu".

À LIRE AUSSI : Comment Bolu Okupe est devenu le héros de centaines de jeunes LGBT+ nigérians

Le cofondateur du Centre médical de la croix royale, a ajouté que sa famille a toujours su l'orientation sexuelle de son fils. "Nous avons toujours su. Nous avons toujours su que Bolu est comme ça (sic) et qu'il est bien plus que ça. C'est incroyable ce qu'un enfant est capable de faire", a-t-il dit à la télévision.

"I'm gay AF"

Bolu Okupe a fait son coming out en janvier sur Instagram. À l'époque, il a posé, torse nu, avec un short aux couleurs de l'arc-en ciel, et arborant un drapeau aux couleurs LGBTQI+. En légende de la photo, il a écrit un catégorique "Yes I’m gay AF" ("oui, plus gay que moi, tu meurs"). Il s'agissait plus d'un message de fierté que d'un coming out, lui qui n'a jamais vraiment caché son orientation.

À LIRE AUSSI : Au Nigeria, l’armée et la police tirent sur des manifestants qui réclament la fin des violences policières

Mais au Nigeria, l'homosexualité est criminalisée. Les relations entre personnes de même sexe peuvent être condamnées jusqu'à 14 ans de détention. Et dans certains États du pays, l'homosexualité peut valoir la peine de mort. "Je ferai de mon mieux pour représenter ma communauté et m’assurer que nos voix soient bien entendues. La perspective de rentrer m’inquiète un peu, mais je n’ai pas peur. Les choses vont changer et un jour les gays, les lesbiennes et les personnes queer en général pourront marcher dans la rue sans peur", disait-il à TÊTU en janvier.

 

Crédit photo : Xavier Héraud / Capture d'écran Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail