facebook

Homophobie et sérophobie : le rappeur DaBaby s’enfonce dans le scandale

En pleine performance lors du festival Rolling Loud Miami, le rappeur DaBaby s'est permis de scander des propos homophobes et sérophobes. Et sa tentative bancale de justification ne fait que confirmer son ignorance et son intolérance.

Alors que la fête battait son plein au festival de rap et hip-hop Rolling Loud Miami, le week-end du 23 au 25 juillet, le rappeur DaBaby a surpris l'auditoire avec un discours mêlant homophobie et sérophobie. "Si vous n'êtes pas venus aujourd'hui avec le VIH, le sida, ou une autre de ces maladies sexuellement transmissibles mortelles qui vous ferait mourir en deux à trois semaines, alors allumez les lumières de vos téléphones", a-t-il scandé au public.

Mais le rappeur ne s'est pas arrêté là et a rapidement enchaîné : "Mesdames, si votre chatte a l'odeur de l'eau, allumez vos lumières de téléphone. Les gars, si vous n'êtes pas en train de sucer de la bite sur le parking, allumez vos lumières". Des propos écœurants et teintés d'ignorance qui ont fait rapidement le tour d'Internet. Les vidéos de son passage remarqué ont entraîné dans leur sillage colère et indignation.

Face à la polémique, l'artiste se défend comme il peut… mais ne fait que s'enfoncer dans l'indécence. Selon lui, ses propos n'étaient destinés qu'aux personnes présentes lors de son set et n'auraient jamais dû sortir de ce contexte bien spécifique. Internet aurait "déformé [ses] putains de mots". Pour apaiser les choses, il encourage donc les personnes qui n'étaient pas présentes à "fermer leur putain de gueule". Tout en délicatesse.

"Mes fans gays ne sont pas des junkies"

De plus, il soutient que ses fans gays n'étaient pas visés puisque "toutes les lumières se sont allumées, gays ou hétéros". "Tu veux savoir pourquoi ? Parce que même mes fans gays n'ont pas le putain de sida. Ils n'ont pas le sida. Mes fans gays, ils prennent soin d'eux, ils ne veulent pas ça. Ce ne sont pas des junkies", ajoute-t-il, persévérant dans ces dérapages pas du tout contrôlés.

"J'ai dit que si tu ne suces pas la bite sur le parking, allume la lumière de ton portable. Vous savez ce que mes fans gays ont fait ? Ils ont allumé cette putain de lumière, poursuit le jeune homme. Mes fans gays ne viennent pas pour faire ça. Ils ont de la classe. Ils ne sucent pas de bite dans les parkings."

Dua Lipa outrée par les propos du rappeur

Autant dire que ces dernières déclarations n'ont fait qu'attiser un brasier déjà bien entamé… dont les flammes étaient déjà remontées jusqu'à Dua Lipa. La popstar avait récemment fait un remix de sa chanson "Levitating" avec le rappeur. Mais elle n'a pas hésité à prendre position contre son ancien collaborateur.

"Je suis surprise et horrifiée par les commentaires de DaBaby. Je ne reconnais vraiment pas dans ce discours la personne avec qui j'ai travaillé", a-t-elle déclaré en story Instagram. La chanteuse, qui en avril dernier a contribué à collecter 3 millions de dollars pour la Elton Johns AIDS Foundation, s'est également exprimée en faveur de la communauté queer : "Je sais que mes fans savent où se trouve mon cœur et que je soutiens à 100% la communauté LGBTQ+. Nous devons nous unir pour lutter contre la stigmatisation et l'ignorance autour du VIH/SIDA".

LIRE AUSSI >> Lil Nas X : encore un round remporté contre les homophobes de Twitter

LIRE AUSSI >> Accusée de queerbaiting, Cardi B est contrainte de rappeler sa bisexualité

Crédit photo : DaBaby via Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail