Abo

témoignagesVIH : apprendre sa séropositivité à un jeune âge, toujours une épreuve

Par Elodie Hervé le 29/11/2023
VIH,sida,séropositivité,jeunes,jeune,25 ans

Malgré l'évolution des traitements qui permettent aujourd'hui de vivre normalement avec le VIH, la stigmatisation des personnes séropositives reste forte, et l'information du grand public trop parcellaire. C'est aussi pourquoi il reste difficile d'apprendre la nouvelle, en particulier lorsqu'on est jeune.

"Je venais d’avoir 18 ans. Sur mon campus, il y avait un camion de don du sang. Comme je pouvais enfin le faire, j’y suis allé", se souvient Chris, jeune homme gay de 25 ans. Quelques jours plus tard, on lui demande de revenir : "Ils avaient fait une analyse sérologique, et ils m’ont expliqué que j’étais séropositif. Je me suis effondré. C’est grâce au soutien de mes parents que je suis encore là aujourd’hui, retrace-t-il. En dehors d’eux, il n’y a que mon copain qui est au courant." À ce moment, sa seule référence sur le VIH est Philadelphia, un film majeur sur la crise sida mais sorti en 1993, donc loin de ce que signifie vivre avec le virus trente ans plus tard. Moins informés que la génération précédente, et se sentant moins concernés que leurs aînés, beaucoup de jeunes d'aujourd'hui se retrouvent par conséquent démunis lorsqu’ils découvrent leur séropositivité....