politiqueParis : Pierre-Yves Bournazel propose la création d'un musée LGBT+

Par Nicolas Scheffer le 16/05/2024
Pierre-Yves Bournazel, conseiller de Paris sur les bancs macronistes.

INFO têtu· – Ne cachant pas son ambition d'être candidat à la mairie de Paris aux prochaines municipales, en 2026, l'élu municipal de la droite macroniste Pierre-Yves Bournazel propose la création d'un musée des "expressions LGBTQIA+". À la manière d'un Bertrand Delanoë qui, lors de sa première campagne en 2001, avait proposé de créer un centre d'archives LGBT+.

"De nombreux Parisiens viennent du monde entier et de toutes les provinces de France pour conquérir leur liberté. Les identités LGBTQI+ participent de l'âme de Paris", déclame le conseiller de Paris Pierre-Yves Bournazel, ex-Les Républicains (LR) passé chez Horizons (le parti d'Édouard Philippe), qui siège dans l'opposition sur les bancs macronistes. L'ancien député annonce à têtu· vouloir présenter, le mercredi 21 mai au Conseil de Paris, une résolution pour la création d'un musée consacré à la culture LGBT+.

À lire aussi : À Paris, le Marais perd un nouveau bar emblématique

Ce musée disposerait d'un fonds permanent rappelant l'histoire de la communauté, et mettrait surtout en valeur les "expressions artistiques et culturelles LGBTQIA+", "à la manière de ce qui existe déjà à New York, Londres ou Berlin". "Il ne faut surtout pas un lieu qui soit figé dans un passé, mais vivant et tourné vers l'avenir", plaide l'élu du XVIIIe arrondissement. Il propose donc qu'il puisse également accueillir des artistes en résidence, des tables rondes et des conférences.

Bournazel la joue comme Delanoë

"À l'heure où le monde se raidit, où les populistes, de Trump à Meloni, s'attaquent aux droits des femmes et où les personnes LGBT+ sont attaquées pour ce qu'elles sont, Paris doit s'inscrire avec force dans le progrès et porter une vision de la liberté", fait valoir Pierre Bournazel. Quant aux financements du musée, il assure que le mécénat pourrait représenter une solution, mais que l'État et la région devraient participer. Pour l'heure, la résolution proposée n'est pas décisive mais a vocation de montrer une unanimité autour du projet, dont l'élu assure qu'il "reçoit déjà de nombreux soutiens".

Une initiative qui s'inscrit dans le cadre d'une ambition déclarée, celle d'un homme qui "se prépare" à devenir le candidat de la macronie aux élections municipales de 2026 (il n'est pas le seul…). Elle en rappelle d'ailleurs une autre, en 2001, quand Bertrand Delanoë, alors en campagne pour devenir maire (PS) de Paris, avait proposé la création d'un centre d'archives LGBT+. Un projet en passe de devenir enfin une réalité, plus de vingt ans après son lancement. "Ce sont deux projets complémentaires. Je souhaite qu'ils travaillent ensemble", précise Pierre-Yves Bournazel, qui a soutenu le centre d'archives. La ville de Paris devrait également annoncer la création, d'ici à la fin de l'année, d'un monument pour commémorer les luttes pour l'avancée des droits LGBTQI+.

À lire aussi : Clémence Guetté : "L'ouverture de la PMA n'est pas suivie d'effets"

Crédit photo : JOEL SAGET / AFP