Kiddy Smile à l'Elysée : une performance militante et historique
Actualité

Kiddy Smile à l'Elysée : une performance militante et historique


Pour la première fois de son histoire,à l’occasion de la fête de la musique, le palais de l’Elysée ouvrait ses portes aux musiques électroniques. La performance militante de l’artiste queer Kiddy Smile a remué les consciences… et fait grincer quelques dentiers.

«Fils d’immigrés, noir et pédé», c’est ce qu’on pouvait lire sur le t-shirt arboré par Kiddy Smile lors de sa performance élyséenne. Le chanteur/vogueur/DJ, qui répondait à l’invitation de Pedro Winter pour transformer en dancefloor la cour du le palais présidentiel à l’occasion de la fête de la musique, en a profiter pour faire passer un message. Une dénonciation éclatante de la loi Asile et Immigration, actuellement examinée au Sénat.

Kiddy Smile, chef de file de la nouvelle scène queer était accompagné d’une bande de vogueurs survoltés qui ont transformé sur les marches du perron de l’Elysée en ballroom scene. Le premier titre joué (autour de 90:00 dans la vidéo) House of God donnait immédiatement le ton, avec un message fort contre le racisme, le sexisme et l’homophobie.

Une performance critiquée…

Des quatre DJs invités par Pedro Winter (Cézaire, Chloé et Kavinsky), Kiddy Smile est celui qui a provoqué le plus de réactions. Avant de jouer, l’annonce de sa présence avait déjà provoqué quelques remous, le musicien a tenu s’expliquer dans un texte publié sur sa page Facebook :

«Je sais ce que représente l’Élysée en terme d’oppression et d’histoire pour QPOC / POC & la communauté LGBTQIA+ ainsi que la répression des migrants mais je crois fermement au high jacking du pouvoir en place de l’intérieur et à la création du discours là où il n’y en a plus/pas : cette invitation à mixer dans la demeure temporaire de Macron se présente à moi comme une opportunité de pouvoir faire passer mes messages : moi fils d’immigrés, noir, pédé, je vais pouvoir aller au coeur du système et provoquer du discours de par ma présence…»

BONNE FÊTE DE LA MUSIQUE Je comprends que beaucoup des gens ,qui suivent ce que je fais, ont pu être choqué et…

Publiée par Kiddy Smile sur Mercredi 20 juin 2018

Kiddy a également annoncé que l’intégralité de son cachet serait verser à une association venant en aide aux migrants. Mais une fois les premières images de son set partagées sur les réseaux sociaux, c’est la droite et l’extrême droite qui s’en donnent à coeur joie. À commencer par la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen:

Mais les cadres des Républicains n’étaient pas en reste…

Face à ses attaques d’autres artistes ont tenu à apporter leur soutien au DJ, à commencer par la chanteuse québécoise Coeur de Pirate:

Kiddy a réussi son pari : son message humaniste et militant est passé. Les marches de l’Elysée ne se sont pas prêtes de s’en remettre. Nos politiques les plus réactionnaires, non plus…

Crédit photo : capture d’écran Twitter / Alison Tassin

ads