Christiane Taubira"L'égalité n'attend pas" : SOS Homophobie lance une campagne sur la PMA pour toutes

Par Rozenn Le Carboulec le 11/10/2018
PMA

Ce jeudi 11 octobre, SOS Homophobie lance #BonsParents, une campagne de sensibilisation sur l'ouverture de la PMA à toutes les femmes, avec une vidéo réaliste et touchante.

« C'est quoi, un bon parent ? » SOS Homophobie pose la question dans une vidéo diffusée ce jeudi 11 octobre, dans le cadre d'une sensibilisation sur l'ouverture de la PMA à toutes les femmes. On y voit une mère s'occupant de son enfant, filmée par une personne dont on devine l'identité mais qui reste d'abord en retrait. Des plans simples, intimes, qui permettent de s'immiscer dans le quotidien d'une famille comme une autre.

La voix off poursuit et interroge : « C'est celui qui prend du temps pour sa famille, ou celui qui se démène pour qu'elle ne manque de rien ? C'est celui qui gère les tâches administratives, ou celui qui s'occupe des tâches ménagères ? C'est celui qui joue, ou celui qui fait faire les devoirs ? ».

Puis la personne qui filme apparaît enfin à l'écran : la deuxième maman, qui échange un baiser avec sa compagne, sous le regard attendri de leur fils. La vidéo se termine sur cette image de famille heureuse, et ce slogan : « Et si on donnait à tout le monde le droit d'être un bon parent ? PMA, l'égalité n'attend pas ».

Un clip fort et touchant, conçu avec l'agence TBWA, qui donne à voir le quotidien d'une famille comme les autres. A la différence prêt que celle-ci n'a pas les mêmes droits.

« Ce qui compte, c'est être un bon parent »

« Le but de ce spot est de montrer que les familles homoparentales sont banales, comme les autres familles, elles sont l'expression d'une diversité. Au-delà de l'orientation sexuelle ou de l'identité de genre, ce qui compte, c'est être un bon parent », commente auprès de TÊTU Joël Deumier, président de SOS Homophobie.

En parallèle, l'association compte distribuer des tracts à destination du grand public sur tout le territoire français, expliquant pourquoi la légalisation de la PMA pour toutes les femmes est indispensable. Un « vrai/faux » adressé aux institutionnels est également prévu, pour revenir sur les idées reçues dont souffre la PMA pour toutes. Parmi les 14 clichés sur lesquels SOS Homophobie a décidé d'y répondre de manière pédagogique : « On va créer un droit à l'enfant », ou encore « On va creuser encore un peu plus le déficit de la Sécurité sociale ».

PMA

Ne pas reproduire les erreurs de 2013

Dans un dossier de presse, SOS Homophobie explique s’inquiéter, en plein débat sur la PMA, « de l’émergence de propos et de slogans de plus en plus violents à l’égard des familles homoparentales ». Ce même jour, jeudi 11 octobre, 90 femmes ayant eu recours à une PMA ont d'ailleurs publié une tribune sur Franceinfo pour alerter sur l'invisibilisation des principales concernées, lesbiennes et femmes célibataires, dans les médias.

A LIRE AUSSI : « Combien de lesbiennes avez-vous interrogées ? » : 90 femmes ayant eu recours à la PMA interpellent les médias

A travers cette campagne, l'association espère lutter contre l'explosion des actes LGBTphobes en 2013 et inciter le gouvernement actuel à ne pas reproduire les mêmes erreurs que le précédent : « Avec 3.517 témoignages d’agressions homophobes reçus par SOS homophobie (+78% !), il s’agit de la pire année observée par l’association en 20 ans ».

A LIRE AUSSI : SOS Homophobie « tire la sonnette d’alarme » après une nouvelle agression LGBTphobe

Dans un tel contexte, SOS Homophobie rappelle à Emmanuel Macron ses promesses de campagne, en lui adressant des revendications claires :

  • « La légalisation de l’accès à la PMA avec donneur sans distinction de situation conjugale ou médicale, d’orientation sexuelle ou d’identité de genre.
  • L’accès au remboursement dans les mêmes conditions que celles prévues pour les couples hétérosexuels.
  • La filiation automatique pour tous les couples, sur la base d’une déclaration commune anticipée de filiation. »

Pour un coming-out pro-PMA

L'association s'adresse enfin à l'opinion publique, dont on sait qu'elle est majoritairement favorable à l'ouverture de la PMA à toutes les femmes - 75% des Français.e.s sont pour, selon un sondage Ipsos-Sopra pour France Télévisions - pour l'inviter à occuper le terrain médiatique face aux détracteurs : « En cette Journée internationale du Coming out, SOS homophobie lance un appel à mobilisation de la majorité silencieuse, pour soutenir publiquement les familles homoparentales victimes de préjugés ainsi que l’extension de la PMA ». Et si les Français.e.s profitaient de cette journée pour faire leur coming-out pro-PMA ?

A LIRE AUSSI : SOS Homophobie remet un prix à Christiane Taubira : « On rappellera que le mariage pour tous est historique, mais insuffisant »

Crédits photos : capture SOS Homophobie