Pologne : contre l’homophobie, un couple gay se demande 100 fois en mariage

Un couple s’est demandé une centaine de fois en mariage dans les rues de Varsovie, en Pologne. Des scènes filmées en caméra cachée pour observer la réaction des passants, majoritairement positive.

Jakub Kwieciński et Dawid Mycek se sont mariés au Portugal en 2017. Un mariage qui n’est pas reconnu par la Pologne, pays dans lequel les deux hommes résident. Ils ont décidé de mettre en scène une fausse demande en mariage. Filmée en caméra cachée, ils ont réitéré cette scène une centaine de fois dans les rue de Varsovie.

Le but est simple : un des deux conjoints demande à des passants de filmer la proposition qu’il s’apprête à faire. Son compagnon arrive et les passants apprennent alors qu’il s’agit d’une union homosexuelle – qui n’est pas reconnue dans le pays.

À lire aussi : Un couple polonais victime d’homophobie autorisé à se marier au Portugal

Les polonais favorables au mariage pour tou.te.s

La vidéo est salutaire et surprenante. La plupart des personnes ayant participé à cette vidéo sans le savoir ont eu des réactions très positives.

Certain.e.s leur souhaitent bonne chance ou les applaudissent, d’autres viennent spontanément leur serrer la main en les félicitant. « Je vous souhaite de vous marier du plus profond de mon coeur », dit une femme. « La Pologne devrait légaliser le mariage pour tou.te.s », s’exclame une autre.

Des réactions homophobes

Même si la grande majorité des polonais.e.s apparaissant dans la vidéo semble favorable à l’ouverture du mariage pour tou.te.s, certain.e.s ont eu une réaction négative, voire discriminante. C’est notamment le cas sur un marché de la ville. « Qu’est ce que vous faites là ? », leur demande un passant. « On veut savoir quelle est la réaction des gens, si on est plus proche des pays de l’ouest de l’Europe ou de la Russie », lui répond l’un des conjoints. « Nous sommes définitivement plus proches de la Russie. On ne veut pas d’un tel comportement ici », tranche l’homme.

Une femme a également refusé de filmer, dès l’instant où elle s’est rendue compte qu’il s’agissait d’un couple homosexuel.

La Pologne arrive à la 38e place du classement de l’Association internationale des personnes lesbiennes, gay, bies et trans’ (ILGA) des 49 pays d’Europe en matière de droits des LGBT+. Dernièrement le président conservateur, Andrzej Duda, a annoncé envisager une loi sur l’interdiction de la « propagande homosexuelle » dans les établissements scolaires.

À lire aussi : Pologne : le président envisage d’interdire la « propagande homosexuelle »

Crédit photo : capture d’écran YouTube. 

Puisque vous êtes ici… Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire TÊTU et nous en sommes très fier.e.s. Mais vous le savez sûrement, faire du bon journalisme, un journalisme LGBT différent, honnête, de qualité, et critique coûte de l’argent.Et contrairement à la majorité des médias, TÊTU n’appartient pas à un grand groupe de presse. TÊTU est un média indépendant. Si vous aimez ce que vous trouvez dans nos pages. Si vous pensez qu’un média LGBT+ doit exister en France. Si vous êtes exigeant et voulez découvrir des contenus plus ambitieux. Aidez-nous à faire un bon média.

Abonnez-vous à TÊTU à partir de 5,90€/mois. Merci !


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail