facebook

Schiappa assure que la PMA pour toutes sera « mise à l’agenda » parlementaire avant cet été

Marlène schiappa

Dans une interview au Parisien, la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité femmes-hommes et de la lutte contre les discriminations a démenti un éventuel report de la PMA pour toutes en 2020.

Le débat parlementaire sur la loi bioéthique devrait finalement avoir lieu cet été. C'est ce qu'a affirmé la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité femmes-hommes et de la lutte contre les discriminations dans un entretien au Parisien ce jeudi 7 mars.

Interrogée pour savoir si les débats sur l'extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules allait être repoussé, Marlène Schiappa a simplement répondu que "non".

"La parole qui compte est celle du président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, a-t-elle expliqué à nos confrères du Parisien. C’est lui qui a la main sur le calendrier parlementaire et il a déclaré que la PMA pour toutes serait mise à l’agenda avant cet été. Il tiendra cet engagement du président de la République."

A LIRE AUSSI : Associations LGBT à l’Elysée : ce que Macron leur a promis

Engagement du président de la République

Emmanuel Macron s’était en effet engagé, il y a quelques mois, devant un parterre d’associations LGBT+, à ce que la loi bioéthique soit promulguée en 2019.

"Je me suis engagée à ce que le texte de loi soit présenté en Conseil des 
ministres avant l'été, a abondé Agnès Buzyn sur franceinfo. Beaucoup de mesures ne sont pas encore arbitrées."

Après la publication d’un article du Figaro dimanche 3 mars, plusieurs associations et député.e.s s'étaient alarmé.e.s d’un éventuel nouveau report de loi sur la PMA pour toutes. Dans la foulée, Marc Fesneau, le ministre en charge des Relations avec le Parlement, avait fixé "un horizon de douze mois" pour une adoption définitive de cette loi par le Parlement.

"Ce n’est pas repoussé en tant que tel, avait-il dit à LCI. On verra en terme de calendrier, mais ce sera fin d’année 2019, deuxième semestre 2019, et si ça déborde, ça déborde." 

"On veut la PMA maintenant"

"Il faut impérativement que le projet de loi sur la PMA soit présenté en Conseil des ministres au mois de juin. S'il ne l'est pas, la confiance sera rompue, a réagi le président de SOS Homophobie, Joël Deumier, auprès de l'AFP. Cette loi devait être votée en 2018 et ça n'a pas été le cas. On a trop attendu, les femmes concernées ne peuvent plus attendre."

Dans une vidéo publiée sur TÊTU ce vendredi 8 mars, plusieurs femmes appellent le gouvernement à agir. "Ce n'est pas en 2020 qu'on veut la PMA, c'est maintenant", plaide l'une d'entre elles. Espérons qu'elles soient entendues.

Crédit photo : Eric FEFERBERG / AFP.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail