homophobieIan Brossat porte plainte contre Marcel Campion pour "injures homophobes"

Par Marion Chatelin le 02/05/2019
Ian Brossat

Le porte-parole du Parti communiste français (PCF), Ian Brossat, a annoncé le 30 avril, porter plainte contre Marcel Campion. Le roi des forains est l'auteur d'un énième dérapage homophobe.

L'heure de la contre-attaque a sonné pour Ian Brossat, porte-parole du PCF. Et pour l'élu de la mairie de Paris, adjoint en charge du logement, "ça commence à faire beaucoup". Selon le quotidien Le Monde, le roi des forains et candidat à la mairie de Paris en 2020, Marcel Campion, a tenu de violents propos homophobes envers la tête de liste PCF aux européennes, lors d'une réunion publique, lundi 29 avril.

Il a notamment qualifié le responsable communiste "d'escroc", de "petit merdeux" et de "tête de con". Avant d'ajouter :

"En plus, on peut pas dire qu’il est de la jaquette, puisqu’on n’a plus droit de le dire."

À LIRE AUSSI : Vidéo. Quand Marcel Campion, « le roi des Forains », se vautre dans l’homophobie

"Obsessions homophobes"

Pour Ian Brossat, trop c'est trop. Il a annoncé sur twitter avoir la ferme intention de porter plainte contre l'auteur de ces propos, connu pour son homophobie notoire. "N'étant pas un paillasson sur lequel ce M. Campion essuie ses obsessions homophobes, j'ai décidé de porter plainte", écrit-il.

Contacté par nos confrères du journal Le Monde, le porte-parole du Parti communiste français condamne une "série de propos indignes". "On aurait pu imaginer une certaine retenue à la suite de ses précédents dérapages. C’est au contraire un nouveau cap qui est franchi." 

À LIRE AUSSI : Ian Brossat : « Face aux actes et aux propos homophobes, il faut pratiquer la tolérance zéro »

Lors de cette même réunion publique, Marcel Campion s'en est également pris à Anne Hidalgo, dans une violente logorrhée. "C’est carrément une salope. Elle m’a dit : 'Moi, j’adore les forains”. Elle a juste essayé deux ans plus tard de nous détruire complètement. Je me demande toujours pourquoi. Elle avait des animateurs gays qui se sont mis après moi. (…) Il faut la punir."

À LIRE AUSSI : Marcel Campion poursuivi en justice pour injure homophobe et diffamation

Déjà poursuivi pour "injures homophobes"

Marcel Campion n'en est malheureusement pas à son coup d'essai. "Toute la ville de Paris est gouvernée par des homos", avait-il déclaré en septembre 2018, Avant d'ajouter : "Je ne dis plus les pédés, je dis les homos. J'ai rien contre eux, sauf qu'ils sont un peu pervers."

Il s'en était notamment pris à Bruno Julliard, à l'époque premier adjoint d'Anne Hidalgo. L'élu a poursuivi Marcel Campion devant la justice.

Crédit photo : BERTRAND GUAY / AFP.