street artToulouse : une fresque aux couleurs arc-en-ciel dégradée

Par Samy Laurent le 13/09/2019
street-art

Réalisée dans le cadre du festival Rose Béton, l'oeuvre de street-art a été vandalisée à l'huile de vidange dans la nuit de lundi à mardi.

"I solve all your problems even the most desperate…" (Je résous tous vos problèmes même les plus désespérés...") pouvait-on lire sur l'immense fresque réalisée par le street-artiste brésilien RERO. Désormais, une grosse tache d'huile de vidange recouvre l'oeuvre arc-en-ciel peinte sur la façade du gymnase de l'Université Paul-Sabatier.

https://www.facebook.com/biennalerosebeton/videos/1580644688733740/

A LIRE AUSSI : Un mémorial aux victimes LGBT+ du nazisme vandalisé à Berlin

"Je suis indigné et scandalisé"

Le maire Toulouse, Jean-Luc Moudenc, a indiqué que la ville allait porter plainte suite à cette dégradation. "Je suis indigné et scandalisé que l’on vandalise des projets d’artistes et qui plus est sur un campus universitaire, aire du savoir et de la liberté. Nous allons déposer plainte pour que les auteurs répondent de leurs agissements devant la justice.", s'est-il exprimé sur Twitter.

https://twitter.com/jlmoudencmaire/status/1172086424277008385?s=20

 Les œuvres de street-art dégradées

Ce n'est pas la première fois qu'une oeuvre urbaine est victime de vandalisme. Le 19 août dernier, une oeuvre réalisée par la street-artiste toulousaine, Fafi,  sur un transformateur électrique, a été découpée à la disqueuse.

Deux sculptures de l'artiste américain, Mark Jenkins, qui avaient été installées dans le bassin de la Place Wilson à Toulouse, ont dû être retirée après que l'une d'elles ait été dégradée. Des œuvres qui devraient néanmoins réapparaître à la fin du mois.

Mais les couleurs de l'arc-en-ciel dans l'espace public semblent particulièrement attirer les vandales. En 2018, à Paris, des passages piétons arc-en-ciel mis en place pour la marche des Fiertés avaient été repeints en blanc et recouverts de tags homophobes. La mairie les avait toutefois rapidement recolorés.

A LIRE AUSSI : Ce collectif de street art recouvre les tags anti-PMA avec des coeurs

Concernant celle de RERO, la mairie a indiqué que ses services étaient en train d'étudier les meilleures possibilités pour nettoyer la tache tout en préservant l'oeuvre.

Une fresque dans le cadre du festival Rose Béton

Pour sa troisième édition, le Festival Rose Béton s'est imposée comme une biennale dédiée aux pratiques et cultures urbaines dans les rues de Toulouse. L’événement réunit nombre d'artistes à la renommée internationale. Débuté au printemps dernier, le festival se poursuivra jusqu'en janvier 2020.