confinementLa vente de sex-toys grimpe en flèche avec le coronavirus

Par Florian Ques le 18/03/2020
sex-toys

En cette période de confinement plus ou moins forcée, certains ne perdent pas le nord et font le stock de joujoux caliente pour meubler leur temps libre.

Alors qu'une flopée de grandes boîtes dégringolent en bourse, la pandémie du coronavirus se révèle ne pas être une malédiction pour tout le monde. À en croire Le Parisien, les entreprises spécialisées dans la vente de sex-toys connaissent une explosion saisissante de leur chiffre d'affaires. En effet, il faut croire qu'en plus de stocker en masse sachets de pâtes et rouleaux de papier toilette, les personnes confinées font des provisions... de jouets pour adultes.

En guise d'exemple, la marque allemande Womanizer – spécialisée dans la stimulation clitoridienne — note déjà une hausse de 50 % de ses ventes par rapport à ses prévisions sur 2020. Présentée comme un fabricant de sex-toys haut de gamme, Lelo rapporte également une augmentation de ses ventes en comparaison à l'année passée. Le petit détail qui fait la différence ? Ses acheteurs ont jeté leur dévolu sur des joujoux télécommandés, ou comment allier plaisir intime et distanciation sociale en ces temps de confinement.

Une aubaine pour les entreprises

Au global, on remarque tout de même que l'achat de ces jouets pour adultes rencontre une hausse considérable depuis le début d'année. Le grand gagnant reste, pour l'heure, le Canada. Le pays du sirop d'érable connaît une augmentation de 135% des ventes de sex-toys, là où notre douce France ne voit ses ventes progresser "que" de 40 % entre le 1er janvier et le 6 mars. Il y a fort à parier que ce nombre a toutefois augmenté entre-temps, avec la mise en place du confinement par le gouvernement.

Une chose est sûre, les marques spécialisées comptent bien capitaliser sur la situation pour faire grimper leur cote. Certaines donnent déjà dans les slogans customisés : du côté de Secret Pleasure, on entend un "profitez du stade 3 pour mettre du piment dans vos vies", alors que Marc Dorcel se revendique désormais "partenaire du télétravail depuis 1979" dans sa bio Twitter. Cette dernière entreprise a d'ailleurs fait un geste commercial plutôt inopiné, offrant 5.000 sex-toys grâce à un code promo (ainsi qu'un libre accès à sa VOD).

On avoue qu'au vu du contexte actuel, les jouets pour adultes représentent une alternative intéressante pour les libidos les plus indomptables. C'est toujours mieux que d'aller voir son plan régulier et prendre le risque d'être contaminé par le Covid-19. Restons safe.