facebook

Un manuel scolaire assure que l’orientation sexuelle est « librement choisie »

Un manuel d'histoire-géo de quatrième assure que l'orientation sexuelle est "librement choisie". L'éditeur présente des excuses et assure que cette "formulation fausse" ne sera pas réimprimée.

C'est un encadré que les enfants ne devraient pas lire. Un manuel d'histoire-géographie destiné aux élèves de quatrième et édité par Hatier indique que l'orientation sexuelle "n'est pas déterminée par notre sexe, mais librement choisie". Une affirmation qui laisse à penser que les personnes LGBTQI+ choisissent leur orientation sexuelle et/ou leur identité de genre.

À LIRE AUSSI : Dans ce lycée de Lyon, un manuel scolaire homophobe obligatoire ?

Le "coin philo" de la page 363, a pour vocation d'interpeller les élèves sur le sens des mots, leur usage, d'appeler à réfléchir. Elle s'inscrit dans une séquence d'enseignement civique et moral. "Il ne faudrait pas confondre le sexe, qui définit notre identité biologique (sic) et le genre, qui est notre identité culturelle. La sexualité renvoie à nos préférences et orientations amoureuses. Elle n'est pas déterminée par notre sexe, mais librement choisie", indique le manuel scolaire.

Une formulation "totalement maladroite"

"La formulation trop rapide, totalement maladroite, est tombée dans l'écueil même de ce qu'elle souhaitait dénoncer", regrettent les éditions Hatier, contactées par TÊTU. "Nous voulions appeler les enfants au respect de la tolérance, la formulation est fausse par manque de recul", insiste une porte-parole. L'éditeur assure à TÊTU que l'erreur sera corrigée lors de la prochaine réimpression du livre.

Ce n'est pas la première fois qu'un manuel suscite l'indignation. À Quimperlé, en Bretagne, un lycée catholique a mis à disposition une revue sexiste et homophobe. Ce manuel, déjà signalé en 2017, était écrit par un curé qui prônait la chasteté pour lutter contre le VIH.

À LIRE AUSSI : Un manuel scolaire sexiste et homophobe d’un lycée catholique breton suscite l’indignation

On pouvait y lire que "l'homosexualité résulte souvent d'une évolution psychique marquée par l'influence excessive ou insuffisante du père ou de la mère dans l'enfance ; ou suite à des perversions d'adultes (sic) qui ont provoqué une attirance pour le même sexe, ou une peur de l'autre sexe (sic)". "La tendance homosexuelle (sic) n'est pas voulue, et ne rend pas spécialement heureux (sic)".

 

Crédit photo : Wikimedia Commons


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail