facebook

« Ce gouvernement n’a rien fait pour les personnes trans » : le coup de gueule de Giovanna Rincon

La directrice d'Acceptess-T est particulièrement en colère contre le gouvernement. Pour la journée de visibilité des personnes trans, elle a dit pourquoi à TÊTU.

Lors de la journée de visibilité des personnes transgenres, ce 31 mars, nous voulions entendre Giovanna Rincon, directrice d'Acceptess-T, qui lutte aux côtés des personnes trans contre la transphobie. Et c'est une femme particulièrement en colère qui nous répond au téléphone.

Depuis un an, les communautés transgenres sont précarisées par la crise liée au Covid-19.  En réponse, aucun mécanisme n'a été mis en œuvre pour protéger les communautés trans, aucun fond de solidarité pour aider ces personnes à payer leur loyer.

Par ailleurs, le suicide d'Avril, en décembre, a mis en lumière la nécessité de faire évoluer l'école. Mais la directrice d'Acceptess-T regrette qu'aucune circulaire n'oblige les établissements à utiliser le prénom d'usage.

À LIRE AUSSI : À Lille, le suicide d’une adolescente trans de 17 ans suscite la colère

Depuis l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron, les droits des personnes trans n'ont pas évolués. Pourtant, des opportunités étaient là pour les faire évoluer, comme la loi bioéthique, ou le projet de loi Sport. Des rendez-vous manqués, estime Giovanna Rincon. Entretien....


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail