couple de femmesUne chaîne de magasins russe contrainte d'enlever sa publicité montrant une famille homoparentale

Par Tessa Lanney le 19/07/2021
Publicité

Le 1er juillet, la chaîne de magasins alimentaires russe VkusVill partage une publicité qui met en lumière une famille avec des mamans lesbiennes. Seulement, cette belle initiative prend fin trois jours plus tard à cause d'une vague de haine.

Tout commençait bien. Le 1er juillet, la chaîne de magasins d'alimentation russe VkusVill diffuse une publicité dans laquelle apparaît une famille formée par un couple lesbien. Elle véhicule un message simple : des familles "différentes mais tout aussi charmantes".  En Russie, les discriminations contre les personnes LGBTQI+ sont inscrites dans la loi. Cette publicité incarne donc un symbole fort. Pour VkusVill, "ne pas parler des vraies familles de nos clients serait un acte d'hypocrisie". Seulement voilà, comme nous l'apprend BBC News, cette prise de position n'a pas plu à tout le monde. Trois jours après la publication, l'enseigne a dû retirer cette publicité intitulée "Family Happiness Recipe". Pire, elle a dû présenter des excuses à ses consommateurs.

Messages haineux, menaces de boycott et… de mort

"Ce qui a été publié ici a sérieusement blessé les sentiments de nombreux clients, employés et fournisseurs. Nous regrettons que cela se soit produit et considérons la publication comme une erreur de notre part et comme une manifestation de manque de professionnalisme de plusieurs membres du personnel", peut-on lire dans la lettre d'excuses. Certains Moscovites saluaient la démarche de l'entreprise à base de "Go, VkusVill" sur les réseaux sociaux. Cependant, la chaîne a aussi reçu un grand nombre de messages haineux, allant jusqu'aux menaces de boycott de la part de clients mais aussi de politiciens locaux. Le dirigeant ainsi que les cadres qui avaient soutenu le projet ont également été menacés de morts sur les réseaux.

La chaîne agroalimentaire n'a pas souhaité répondre aux questions des médias au sujet de possibles pressions des autorités.  Rappelons qu'elle avait pris la peine de partager la publicité avec un marqueur d'âge de 18 ans. Ainsi, on ne pouvait la tenir pour responsable de "propagande gay", interdite par la loi. À présent, la photo de la famille homoparentale est remplacée par un couple traditionnel et ses trois enfants, souriant au dessus du même slogan.

LIRE AUSSI >> La nouvelle vie de Lucky Records, le disquaire préféré des fans de Madonna

Crédit photo : A.Savin via Wikimedia Commons