gouvernementL'ambassadeur aux droits des LGBT+ a été nommé, et il s'appelle Jean-Marc Berthon

Par Nicolas Scheffer le 26/10/2022
Jean-Marc Berthon a été nommé ambassadeur aux droits LGBT+

Ancien conseiller d'Emmanuel Macron puis directeur de cabinet de Marlène Schiappa, Jean-Marc Berthon a été choisi par le gouvernement pour défendre les droits LGBT+ sur la scène internationale.

L'information a été officialisée ce mercredi 26 septembre dans le compte rendu du Conseil des ministres. "Sur proposition de la ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, M. Jean-Marc Berthon est nommé ambassadeur aux droits LGBT+." C'est la première fois que la France se dote d'un tel poste, dont la fiche avait été détaillée cet été par la Première ministre, Élisabeth Borne, auprès de têtu· : "Il devra porter la dépénalisation universelle de l’homosexualité et s’assurer qu’on inverse la tendance à l’échelle de la planète, qui n’est pas du tout favorable à l’heure actuelle".

À lire aussi : Une Cayeux dans le potage : entre Borne et les LGBT, trois pas en avant…

Emmanuel Macron avait promis la création de ce nouveau poste au cours de sa dernière campagne présidentielle, en réponse aux questions de têtu· : "Je souscris à la proposition de nommer un ambassadeur référent LGBT+ au Quai d’Orsay".

Qui est Jean-Marc Berthon

Le poste échoit donc à Jean-Marc Berthon. Âgé de 56 ans, ce haut fonctionnaire fut conseiller d'Emmanuel Macron en charge des droits humains (2018-2019), puis directeur de cabinet au sein de l'Organisation internationale de la francophonie, avant de rejoindre en 2021 le cabinet de Marlène Schiappa lorsqu'elle était secrétaire d'État à la Citoyenneté.

Sur son profil Linkedin, l'intéressé, entré au Quai d'Orsay en 1996, détaille son parcours : "J’ai œuvré, aux côtés de Marlène Schiappa, contre les thérapies de conversion, pour accroître le nombre de places dans les lieux d'hébergement pour les demandeurs d'asile LGBT+ ou pour mieux inclure les couples homoparentaux dans les démarches administratives".

Premier ambassadeur français aux droits LGBT+

Jean-Marc Berthon présente un profil de "diplomate classique", remarque auprès de têtu· l'eurodéputé Pierre Karleskind (Renew, groupe macroniste). "Sans le connaître personnellement, je constate que son parcours démontre que c'est un connaisseur des rouages internationaux, c’est important pour que notre influence porte dans le monde sur ce sujet", fait-il valoir.

"C'est une bonne nouvelle que la France nomme enfin un ambassadeur pour coordonner l'action de la France à l'international sur la protection et la promotion des droits humains des personnes LGBTI+ mais il faut maintenant s'assurer d'allouer des moyens suffisants pour une action ambitieuse en la matière", a pour sa part réagi Sébastien Tüller, responsable des questions LGBTQI+ auprès d'Amnesty international.

Aux États-Unis, Joe Biden a également nommé l'an dernier une "envoyée spéciale pour la promotion des droits humains des personnes LGBTQI+", en la personne de Jessica Stern (le poste existait dans l'administration Obama mais avait disparu sous Trump).

À lire aussi : Pomme, Cara Delevingne, Lukas Dhont & Devin Way : au sommaire du nouveau têtu·

Crédit photo : Ludovic MARIN/AFP