États-Unis : une chorale gay humiliée lors d’un match de baseball

8114 Vues
etats-unis-chorale-gay-humiliee-baseball

Une chorale gay a été humiliée lors de son passage sur la pelouse pour chanter l’hymne américain, les organisateurs ayant couvert leurs voix par un enregistrement.

La chorale gay de San Diego se rappellera sûrement longtemps de cette journée de mai 2016, durant laquelle les chanteurs devaient interpréter l’hymne national américain pendant le match de baseball opposant les San Diego Padres aux Los Angeles Dodgers. En effet, réuni au milieu du terrain, le chœur d’hommes a été recouvert par la voix pré-enregistrée d’une chanteuse. À aucun moment il n’a été possible de les entendre. D’après les chanteurs, ils auraient ensuite été conduits hors du terrain et hués sur leur passage.

Si la chorale semble s’amuser de la situation lorsqu’elle quitte le terrain, il en est tout autrement par la suite puisque les chanteurs se fendent d’un message assassin à l’encontre du staff des San Diego Padres, en charge de l’événement. Ces derniers indiquent que rien n’a été fait pour arrêter l’enregistrement, ni pour recommencer la performance malgré cette diffusion indue. De plus, ils racontent avoir été humiliés sur leur passage, des supporteurs ayant lancé des insultes du type « vous chantez comme des filles ». Enfin, au moment de la publication de ce message sur leur compte Facebook, il semblerait que les organisateurs n’avaient pas encore présenté leurs excuses.

Aujourd’hui, c’est chose faite puisque le club de San Diego a publié deux communiqués. Un premier plutôt lapidaire et un second beaucoup plus prolixe face à l’ampleur de la polémique :

Encore une fois, nous nous excusons sincèrement auprès du chœur d’hommes de San Diego, de leurs familles et de ceux venus soutenir leur performance cette nuit-là. Les organisateurs du club des Padres sont fiers de leur engagement de longue date pour l’inclusion, tant au sein de l’équipe que dans la communauté de supporters. Nous regrettons profondément qu’une erreur de notre part ait remis cela en question, mais nous en acceptons l’entière responsabilité.

Accident technique ou acte homophobe ?

Bien que la chorale se soit sentie humiliée – ce qui est facilement compréhensible lorsqu’on est exposé de la sorte en plein milieu d’un terrain – il n’est pas sûr que cela parte d’une mauvaise intention de la part des organisateurs du match de baseball. En effet, le club des Padres a reçu le soutien de Cyd Zeigler, cofondateur de Outsports, un titre d’information sportive LGBT. Ce dernier explique que le chœur d’hommes devait également chanter un morceau pré-enregistré, ce qui pourrait expliquer l’erreur. Il reproche également aux chanteurs de ne pas avoir tout raconté :

Ce n’est pas de l’homophobie. Ce que le chœur n’a pas dit, c’est que l’un des mecs qui s’occupe de l’organisation n’était pas présent ce soir là à cause d’un accident de voiture. Les Padres ont toujours été très bons sur les questions LGBT.

Cependant, certaines questions sur le déroulé de l’épisode malencontreux restent en suspend. La ligue de baseball indique enquêter sur l’affaire, tandis que la chorale a saisi le procureur de San Diego et la commission des relations humaines de la ville.

Ce qui devait être un moment de liesse se transforme en un épisode désastreux pour tout le monde. Espérons seulement qu’il n’y ait pas eu d’intentions homophobes de la part du club et que la chorale pourra à nouveau donner de la voix dans le stade, pour une meilleure acceptation de la différence dans un milieu où il est encore difficile de faire son coming-out.


  • tirot

    ce sont des beaufs américains qui voteront trump, c est l équivalent de nos ploucs incultes qui demandent le retour de sarko