Copenhague : une destination très gay-friendly
Destinations

Copenhague : une destination très gay-friendly


Le Danemark est champion dans la défense des droits LGBT. Ce progressisme et cette tolérance font de sa capitale, Copenhague, l’une des villes les plus gay-friendly au monde.

Copenhague est la superbe capitale du Danemark ; un petit pays par la taille et le nombre d’habitants, mais une grande nation dans l’égalité des droits LGBT que le pays défend mieux que personne. En effet, le Danemark est certainement l’un des pays les plus ouverts et les plus tolérants au monde, s’il en est. Il suffit de regarder de plus près l’histoire des droits LGBT dans le pays pour s’en persuader.

Un pays à la pointe des droits LGBT

Le pays a une longue tradition de tolérance. Preuve en est, le film Danish Girl – qui retrace le destin de la première femme transgenre de l’histoire – se déroule à Copenhague en… 1922. C’est dire l’ouverture et le progressisme du pays. En 1933, le Danemark dépénalise l’homosexualité. La majorité sexuelle devient la même pour tous en 1976.

En 1989, le Danemark devient le premier pays au monde à reconnaître les unions de personnes de même sexe. En 2012, le pays autorise le mariage civil et religieux. En effet, l’Église luthérienne d’État permet aux couples qui le souhaitent de bénéficier d’une véritable cérémonie religieuse, contre une simple bénédiction auparavant. Concernant l’homoparentalité, le Danemark n’est pas en reste. Depuis 1999, il est possible pour un conjoint d’adopter l’enfant de son partenaire et depuis 2010, les couples de même sexe peuvent adopter conjointement.

Le Danemark est également l’un des pays les plus en avance sur les droits des trans. Ainsi, depuis 2014, toute personne majeure peut demander un changement de sexe à l’état civil de manière totalement démédicalisée et déjudiciarisée. Enfin, concernant la PMA, le Danemark se distingue également puisqu’il l’autorise aux couples de femmes, à la condition qu’elles soient mariées.

Copenhague gay-friendly

Un incroyable environnement pour la communauté LGBT

Au-delà des ces avancées légales, la tolérance, le souci d’égalité et le respect de la diversité innervent la société danoise dans son ensemble. Par exemple, les écoles du pays se doivent de dispenser aux élèves des cours sur l’égalité et les droits LGBT. C’est dire l’incroyable environnement dont bénéficie la population LGBT du pays.

Copenhague a d’ailleurs été élue la ville la plus gay-friendly au monde par Lonely Planet en 2014. « C’est une ville très ouverte et tolérante, qui a une longue histoire de liberté sexuelle » comme le rappelle le maire de la ville, Frank Jensen. Cette liberté se constate au quotidien dans les rues de la capitale danoise. Si les Danois sont plutôt d’un naturel humble et réservé – n’affectionnant pas trop d’être démonstratif en public – vous aurez toute liberté pour déambuler fièrement à travers les rues de Copenhague : tolérance et respect étant les maîtres-mots.

A fortiori autour de Studiestræde et de l’Hôtel de ville, le quartier gay de Copenhague. Vous y trouverez une myriade de bars, clubs, cafés et restaurants des plus accueillants. C’est d’ailleurs dans le quartier gay de la ville que le cortège de la Pride de Copenhague – qui fêtera ses 20 ans du 16 au 21 août – s’installera en fin de parcours pour une soirée de festivités à la hauteur de l’événement.

À n’en pas douter, Copenhague est une ville où il fait bon séjourner pour la communauté LGBT, surtout à l’approche des beaux jours et du 20ème anniversaire de sa Pride. D’ailleurs, rendez-vous le 17 juillet pour une surprise de taille…

 

Plus d’informations sur www.visitdenmark.fr et en recevant la newsletter TÊTU :






Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

ads