Disneyland Paris va organiser sa première parade LGBT+ en juin prochain

Le 1er juin prochain se tiendra la "Magical Pride" à Disneyland Paris, un évènement qui entend "célébrer la diversité", tout en couleurs. Pas sûr que ça suffise à contenter les fans du studio d'animation pour autant.

Disneyland Paris va se parer aux couleurs de l'arc-en-ciel. Samedi 1er juin 2019, le célèbre parc d'attractions parisien va célébrer sa première "Magical Pride". Le parc à thèmes promet une parade LGBT+ festive et inoubliable, avec un défilé unique célébrant la diversité dans toute sa splendeur.

Un choix d'attractions sera ouvert de 20h à 2h du matin et les mythiques personnages de Disney se promèneront dans le parc pour faire des photos avec les visiteurs. Une grande soirée sera aussi organisée avec des DJs et des performances live. 

Un événement qui était organisé par les touristes depuis 28 ans en Floride, lors du mois des fiertés, mais qui devient aujourd’hui officiel en France. Il sera en effet, et pour la première fois, orchestré par le parc lui-même (qui y voit une passage l'occasion de faire une belle opération de communication).

A LIRE AUSSI : Vaiana enfonce-t-elle les portes du placard LGBT chez Disney ?

Un lieu où les rêves deviennent réalité ?

Doucement, Disney essaye de satisfaire ses fans LGBT+. Il introduira notamment en 2020 un personnage ouvertement gay dans son film "Jungle Cruise". Mais McGregor, joué par Jack Whitewall, devrait faire un coming-out on ne peut plus discret, en notifiant simplement dans une scène "ne pas s'intéresser aux femmes". Le mot "gay" ne sera ainsi jamais employé. "En fait, il dit simplement qu’il ne veut épouser aucune femme", résume une source, interrogée par TMZ, qui a assisté à la "projection test" du film. Plutôt décevant.

A LIRE AUSSI : Le premier personnage ouvertement LGBT de Disney… finalement pas si gay

Montrer un personnage ouvertement LGBT+ semble encore bien compliqué pour le studio d'animation. En mars 2017, il s'était d'ailleurs retrouvé au cœur d'une vive polémique après une (très) courte scène "gay" dans l'adaptation de "La Belle et la bête", avec Emma Watson et Luke Evans. Le personnage de Lefou, un pitre qui accompagne partout son maître Gaston, aurait dû être le premier personnage ouvertement gay dans un film Disney. Encore raté.

Mais si ce "moment gay" a été jugé beaucoup trop furtif aux yeux des spectateurs queer, il a quand même valu au film d'être censuré dans plusieurs pays.

A LIRE AUSSI : La Belle et la bête : Le premier personnage gay Disney agite les homophobes

Bref, on a le sentiment que Disney hésite encore entre satisfaire les personnes LGBT+ ou ne pas froisser les homophobes. Et même si on n'y croit pas trop encore, on espère voir un jour voir une princesse lesbienne ou un couple de princes. On a le droit de rêver.

Crédit photo : Picryl


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail