facebook

Le premier personnage ouvertement LGBT de Disney… finalement pas si gay

Selon TMZ, le personnage de Jack Whitewall dans le prochain film Disney, "Jungle Cruise", fera bien son coming out dans le film, mais il n'emploiera pas le mot "gay".

Les fans LGBT+ de Disney risquent d'être déçus. Le premier personnage ouvertement homosexuel d'un film Disney, "Jungle Cruise", va faire un coming out pour le moins discret. C'est en tout cas ce qu'affirment nos confrères de la chaîne de télévision américaine TMZ.

McGregor, interprété par Jack Whitewall dans le film, fera bien un 'coming out' dans une "scène majeure", mais sans jamais prononcer le mot 'gay'. Une source interrogée par TMZ et ayant assisté à la 'projection test' du film, dont la sortie est prévue en 2020, assure que le jeune homme explique à Frank, joué par Dwayne Johnson, qu'il ne "s'intéresse pas aux femmes". 

Une déclaration pour stopper les tentatives infructueuses de mariage arrangé voulu par sa famille. "En fait, il dit simplement qu'il ne veut épouser aucune femme", résume encore TMZ. Le site ajoute que seule Lily, sa soeur dans le film, jouée par Emily Blunt, l'accepte comme il est. Une information qui risque aussi de ranimer les plus anciennes polémiques autour du film.

Première polémique en août

En août dernier, alors que nous apprenions que Jack Whitewall avait été choisi pour jouer ce rôle, plusieurs militants LGBT+ avaient exprimé leur colère. Ils reprochaient à Disney d'avoir choisi un acteur hétérosexuel pour jouer le rôle d'un homosexuel.

A LIRE AUSSI : Jack Whitehall jouera le premier personnage ouvertement gay de Disney (mais ce casting ne fait pas l’unanimité)

Une pratique trop courante et souvent dénoncée. La polémique autour du choix de Scarlett Johansson pour interpréter un homme trans' dans "Rub and Tug" avait d'ailleurs poussé l'actrice à renoncer au rôle.

Déjà une scène gay dans "La Belle et la Bête" ?

S'il s'agit bien du premier personnage ouvertement gay de l'histoire de Disney (quoi que du coup, on attend de voir), un « moment gay » dans le film « La Belle et la Bête » avait déjà agité Hollywood en mars 2017.

Il s'agissait d'une scène furtive montrant le personnage de LeFou encenser son ami Gaston. Pour autant, le réalisateur, interviewé par Le Monde, n’avait pas qualifié le personnage d’ouvertement gay : « C’est quelqu’un qui veut être Gaston un jour et qui veut l’embrasser le lendemain. Il est désorienté dans son désir. C’est quelqu’un qui est en train de réaliser qu’il a des sentiments ».

Le film, censuré dans plusieurs pays, avait fait polémique aux États-Unis. Certains cinémas de l’Alabama avaient même refusé de le projeter, arguant de ne pas pouvoir le regarder « avec Dieu ou Jésus », selon le journal Le Monde. On attend de voir ce que va provoquer "Jungle Cruise".

Crédit photo : AFP.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail