destinationsPhiladelphie, la libre

Par Discover Philadelphia le 26/08/2019
Philadelphie

[Article partenaire] Débordant d’histoire et d’événements LGBT+, Philadelphie, en Pennsylvanie, est un lieu idéal pour les voyageurs queers.

Qu’ont en commun les légendes de la musique Elton John, Bruce Springsteen et Neil Young? Ils ont écrit des chansons marquantes sur Philadelphie – et ce n’est pas étonnant. La ville est imprégnée d’histoire et d’un certain idéal de liberté propre à l’Amérique. À l’époque où les États-Unis cherchaient à se libérer de l’Empire britannique, Philadelphie a été le site de nombreuses batailles. C’est d’ailleurs là que se trouve la Liberty Bell, qui sonna en juillet 1776 pour marquer la lecture de la Déclaration d’indépendance, avant de devenir un symbole de la lutte contre l’esclavage.

 

Philadelphie

Mais Philadelphie (qui signifie “amour fraternel” en grec) est aussi depuis longtemps un centre d’événements queers. La première Philly Pride a eu lieu en 1972 et, s’il n’y a pas eu de parades pendant dix ans à partir de 1977, l’événement se déroule désormais en juin de chaque année. En octobre, l’OutFest occupe 12 pâtés de maisons ! Cette gigantesque fête de rue attire plus de 35 000 visiteurs chaque année pour la Journée du coming out. En novembre, un certain Elton John y donnera deux concerts lors de sa tournée d’adieu.

Une ville de liberté(s)

Le quartier gay, de bonne taille, est signalé par 26 panneaux arc-en-ciel, tandis que, le soir, la profusion de bars illuminés guident les passants à la recherche de convivialité et de plaisir. Ceci étant dit, si les drapeaux arc- en-ciel flottent à Philadelphie toute l’année, il y a aussi de quoi s’occuper hors du Gayborhood. Fairmount Park, à l’origine pro- priété de Robert Morris – l’un des Pères fondateurs qui signa la Déclaration d’indépendance – est en fait composé de plusieurs parcs formant une grande étendue verte dans l’ouest de la ville, avec des spots de pêche et de paddle le long de la rivière Schuylkill, des pistes cyclables, des bois et des demeures historiques. C’est aussi un lieu idéal pour les concerts en plein air.

Philadelphie

Du printemps à l’au- tomne, guettez les beer gardens itinérants Parks on Tap ou achetez de quoi pique-niquer au Reading Terminal Market. La Benjamin Franklin Parkway est, plus qu’une avenue, le véritable centre culturel de la ville, accueillant le Philadelphia Museum of Art et l’Academy of Natural Sciences. C’est aussi là que vous trouverez un parc de sculptures avec des œuvres de Henry Moore, le musée Rodin, ainsi que le Monument to Six Million Jewish Martyrs de Nathan Rapoport et la Horwitz- Wasserman Holocaust Memorial Plaza.

La plus grande ville de Pennsylvanie mérite une visite. Assez proche de New York et de Washington, elle se prête facilement aux vacances à multiples destinations. Comme le chante Elton : “Oh liberté de Philadelphie, brille sur moi, je t’aime [...] car je vis et je respire cette liberté de Philadelphie.”

Pour plus d'informations, visitez le site de l'office du tourisme de Philadelphie 

Philadelphie