facebook

Un rapport interne pointe le mal-être des salariés de Aides

INFO TÊTU - Un rapport interne fait état de dysfonctionnements au sein de l'association de lutte contre le VIH/sida. Aides assure que le sujet des agressions est "une priorité".

C'est un rapport qui fait mal à l'une des plus grosses associations de lutte contre le VIH/sida. Un document que TÊTU s'est procuré fait état d'un profond mal-être des salarié.e.s de l'association Aides. Ils et elles disent être confronté.e.s à des violences managériales et sexuelles de la part des salariés et des usagers, mais à aussi à une surcharge de travail. Résultat, un tiers des salarié.e.s ne voit pas son avenir au sein d'Aides.

"Nous considérons que la situation se dégrade au fur et à mesure de nos interventions", indique le cabinet indépendant Altéo, dans son rapport de 75 pages commandé par les représentants du personnel. C'est le troisième rapport demandé en trois ans, les autres concernant des situations régionales. 67% des 528 salariés ont accepté de répondre de manière anonyme à un (long) questionnaire.

Les résultats font état de deux problèmes inquiétants. D'une part, les salariés de l'association sont régulièrement confrontés à des violences, y compris sexuelles. D'autre part, l'association doit faire face à un épuisement global des salariés avec un renouvellement des effectifs particulièrement important....


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail