facebook

Le gérant d’un sauna libertin à Lyon condamné pour trafic de drogue

Le patron d'un sauna gay condamné pour trafic de drogue à Lyon

Les forces de l'ordre ont retrouvé pas moins de 140 plants de cannabis et 75 kilos d'herbe dans les caves d'un sauna coquin de Lyon, le Sun Libertin. Le gérant a été condamné pour trafic de drogue.

Une reconversion étonnante… En fouillant le sous-sol d'un sauna du 1er arrondissement de Lyon, le Sun Libertin, la police a retrouvé pas moins 140 pieds de cannabis. Les riverains s'étant plaint d'une forte odeur suspecte qui ne venait pas que de la vapeur, les forces de l'ordre avaient pris en filature le gérant de l'établissement, raconte le site actu.fr. Ce dernier a fini par être condamné ce lundi 7 juin, à 18 mois de prison dont 12 avec sursis.

Vapeurs de cannabis sous le sauna

Au départ, les agents ont arrêté le gérant pour une infraction au code de la route. Ils ont alors constaté que l'homme âgé de 47 ans cachait un couteau sous sa cuisse, deux pistolets chargés et, dans une sacoche, ils ont retrouvé 500 grammes de cocaïne. Au domicile du suspect, les enquêteurs ont encore retrouvé un fusil à pompe approvisionné et 700 euros en liquide. Et dans son sauna, ouvert certains jours pour les hétéros et d'autres pour les gays, les policiers ont retrouvé un fusil à pompe et des munitions. De quoi descendre à la cave…

Dans le sous-sol de l'établissement libertin, les forces de l'ordre sont carrément tombées sur une pièce de 100 mètres carrés entièrement aménagée pour la culture du cannabis. Les policiers y ont dénombré pas moins de 140 pieds de plante et 75 kilos d'herbe. En garde à vue, le gérant du sauna aurait indiqué que le cannabis lui permettait de payer sa consommation personnelle de cocaïne. Un cercle vertueux, en somme.

Réouverture du sauna

Ce lundi 7 juin en comparution immédiate, l'homme a été reconnu coupable de trafic de drogue et condamné à 18 mois de prison dont 12 mois avec sursis. Il a interdiction de porter une arme pour les cinq prochaines années, ajoute Lyon mag. Un proche du patron de ce club libertin a également été jugé. Gérant d'un commerce de CBD, il a été condamné à cinq mois de prison avec sursis pour avoir donné des conseils de culture du cannabis.

LIRE AUSSI >> La nuit où j’ai testé pour la première fois un sex-club

Situé en plein centre-ville de Lyon, à deux pas de la place des Terreaux, le Sun Libertin rouvre ses portes comme tous les saunas ce mercredi 9 juin, pour les hétéros et à partir du 13 juin pour la partie gay. "Rien n'a changé (sauf le patron)", indique l'établissement dans un post Facebook. Et l'odeur, sans doute.

LIRE AUSSI >> Après 35 ans de fermeture, les saunas gay peuvent officiellement rouvrir à San Francisco

Crédit photo : Crystalweed cannabis / Unsplash


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail