facebook

Les skateuses de Betty débarquent dans la saison 2

Betty, saison 2, sur OCS

La deuxième saison de "Betty" débarque ce vendredi sur OCS. On retrouve nos cinq skateuses préférées pour six épisodes, à New-York en plein Covid. Outre la pandémie, elles font un pas de plus vers la quête de soi et des autres.

Inspirée du film "Skate Kitchen" de Crystal Moselle, la série Betty sort sa deuxième saison vendredi 11 juin. Elle met en scène cinq jeunes filles qui se battent pour se faire une place dans la communauté skate new-yorkaise. En tout : six épisodes par saison dans lesquels elles sont confrontées à divers défis. Les personnages sont queers, racisés et leurs situations familiales sont toutes différentes. Une diversité très convaincante qui permet d'aborder un large panel de sujets.

Le skate comme échappatoire au Covid

Petite nouveauté de la saison 2, et non des moindres : elle se déroule en pleine pandémie de Covid-19. Alors que New-York est plongée dans la crise sanitaire, le skate représente plus que jamais un échappatoire. Et la saison continue de nous subjuguer par le talent de ses skateuses, mais aussi des skateurs que l'on commence à apprécier.

La série a donc pris le parti d'inclure les réalités du Covid, et c'est réussi. Les masques envahissent les rues de la ville, ainsi que de nouvelles problématiques  : la fermeure des skate parks intérieurs, dont le fameux QG dont les héroïnes avaient dû gagner leur droit d'entrée. Maintenant qu'elles se sont imposées auprès des garçons, la crise va renforcer leurs relations. Face à l'impossibilité de se retrouver, les rivaux d'hier deviennent les alliés d'aujourd'hui. Ainsi, skateuses et skateurs se soutiennent pour atteindre leur but commun : rider sans entraves.

Des relations queer qui s'intensifient

Cette alliance créera d'ailleurs des situations rocambolesques, comme Kurt dans le rôle d'un gourou apprenant aux skateurs à traiter une femme correctement... et à séduire comme il faut. Ces rapprochements iront même plus loins dans certains cas où des sentiments verront le jour. Mais les intrigues amoureuses qui nous intéressent le plus, ce sont bien évidemment les relations queers. Et sur ce point, on est gâté.e avec la relation Honeybear/Ash qui va s'intensifier mais aussi se complexifier. D'autres verront le jour mais sur ce point-là, on ne vous en dit pas plus…

LIRE AUSSI >> Mois des Fiertés : les 10 meilleures séries LGBTQI+ à voir en juin

Les personnages prennent de la profondeur à mesure qu'ils s'avancent dans l'âge adulte. Encore en pleine découverte de leur sexualité, de leurs sentiments, de leurs ambitions, ils sont confrontés aux dilemmes qu'amènent tous les carrefours de vie. Cette saison sera aussi marquée par de nouvelles expériences et la découvertes de ses propres limites. Ce sera notamment le cas pour Indigo : alors que ses parents lui ont coupé les vivres dans la première saison, elle se retrouvera livrée à elle-même et devra affronter cette nouvelle indépendance. Pas facile, lorsque l'on a été habituée au confort et au luxe.

LIRE AUSSI >> Quel rôle pour les personnes LGBTQI+ sur la scène skate française ?

Crédit photo : BETTY HBO via Twitter


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail