Même les gays républicains lâchent Donald Trump
Actualité

Même les gays républicains lâchent Donald Trump


Ils avaient soutenu John McCain en 2008, puis Mitt Romney en 2012. Ils ne soutiendront pas Donald Trump en 2016. Les Log Cabin Republicans, l’une des plus grandes organisations LGBT du camp républicain, tire sa révérence.

Délaissé par Arnold Schwarzenegger, abandonné par le président de la Chambre des représentants et même boudé par les anciens candidats républicains… Aujourd’hui, c’est l’une des plus grandes organisations de partisans républicains LGBT qui tourne le dos à Donald Trump, après avoir soutenu l’investiture républicaine pendant huit ans.

Les Log Cabin Republicans, ceux qui continuent de voir en Donald Trump « le candidat à la présidentielle le plus pro-LGBT de l’histoire du Parti républicain » dont les « ouvertures envers la communauté LGBT sont une première dans l’histoire du pays et méritent des éloges », ont annoncé samedi qu’ils refusaient d’approuver le candidat actuel du Grand Old Party.

Je t’aime, moi non plus

Depuis quelques mois déjà, l’idylle entre les Log Cabin et le candidat à la houppe battait de l’aile. Le groupe des gays républicains voyaient par exemple d’un mauvais œil la nomination du gouverneur anti-gay Mike Pence comme co-listier, le même qui avait ratifié une loi dans l’Indiana permettant de refuser des services à des lesbiennes, des gays ou des trans sur la base de la foi, et qui refuse une ribambelle de droits aux LGBT. Ils s’inquiétaient aussi du programme défendu par Donald Trump lors de la convention républicaine et considéré par le président des Log Cabin comme « le plus anti-LGBT de l’histoire du Parti ».

Étonnement, le soutien à la « bathroom bill » contraignant les personnes trans à utiliser des toilettes non conformes à leur genre ne posait pas de problème. Au contraire, il était applaudi par le groupe des gays républicains. Pas même l’opposition au mariage pour tous, ni l’utilisation des thématiques LGBT en faveur d’une politique anti-immigration. Non, ce qui a mis le feu au poudre, c’est l’hypocrisie du Donald :

Alors que Monsieur Trump parle positivement de la communauté LGBT aux Etats-Unis, il s’entoure en même temps de conseillers qui n’ont eu de cesse de s’opposer à l’égalité des droits LGBT, et il s’engage à soutenir la législation du « First Amendment Defense Act » à laquelle les Log Cabin Republicans s’opposent.

Les LGBT hautement favorables à Clinton

Il faut savoir que le FADA – à l’instar d’innombrables lois pondues par les conservateurs depuis l’ouverture du mariage en 2013 – est une énième tentative républicaine d’autoriser la discrimination anti-LGBT dans l’emploi, le logement et la santé, sous couvert de cette fameuse « liberté religieuse ».

En une deuxième occasion, les Log Cabin ne soutiendront donc pas le candidat républicain à la course présidentielle. La dernière fois, c’était en 2004, alors qu’un certain George W. Bush se présentait aux élections.

D’ailleurs, la communauté LGBT semble avoir fait son choix. Selon les résultats d’un sondage publié le mois dernier par NBC, 72% des électeurs LGBT voteront pour Hillary Clinton le 8 novembre.

 

Pour en savoir plus :





Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

 

Crédit photo Daniel Shular

ads