Des stars du X gay se dévoilent (et vous conseillent)
Sexo/Psycho

Des stars du X gay se dévoilent (et vous conseillent)


Quand il nous a été donné l’occasion de rencontrer deux stars du X gay, des icônes du porno mondial, nous leur avons demandé des conseils de « professionnels de la sexualité ». Que peut-on bien apprendre sur le sexe et l’humain lors de tournages à répétition ?

Ryan Rose (au milieu sur la photo) et Adam Ramzi (à gauche) étaient de passage à Paris pour les PinkX Gay Video Awards. Plutôt que nous enfiler la totalité de leurs vidéos, on s’est dit qu’il était tout aussi intéressant de leur demander si un acteur porno avait des conseils à donner pour améliorer nos « performances sexuelles »…

Ryan Rose, 30 ans, a une vie chaotique.  Mauvais élève à l’école, il entre dans l’armée et devient « Marine ». Il y est resté quatre ans. De retour à la vie civile, il travaille dans le bâtiment, plus précisément dans la construction de demeures résidentielles. Mais la crise des subprimes et la chute du marché de l’immobilier le mettent au chômage. Reconversion : en 2011, il signe avec les studios Sean Cody, puis Falcon début 2013. Lors d’une convention porno en Arizona, il frappe son petit-ami et finit en prison. Il tente depuis de se refaire une carrière…

Je regardais déjà du porno fréquemment. Mais, avant les tournage, j’avais une vie sexuelle très calme. J’étais uniquement actif. Plus maintenant ! Je ne sais pas si c’est le porno ou tout simplement l’âge et l’expérience, mais j’ai beaucoup appris sur ma sexualité et mes limites. Je suis mieux dans ma peau et je crois que j’ai grandi, je suis plus mature, plus confiant, plus calme.

J’ai toujours été très ouvert sur la sexualité Mais ça a évolué au fil du temps, et j’étais même dans le jugement à ce sujet, mais j’ai appris qu’il existe différents niveaux d’ouverture sexuelle, j’ai découvert une sorte de franc-parler à ce sujet. Le sexe est très important dans la façon dont on arrive à se connaître soi-même, et à connaître l’autre. Si vous me donnez dix minutes je peux vous lire « sexuellement » comme un livre.

Le porno m’a aidé à grandir. J’ai appris beaucoup à me calmer, c’est la validation externe qui a fait ça pour moi. J’ai compris que j’avais toujours accordé une grande valeur à ce que les autres pensaient de moi. Quand j’ai décidé de mettre tout cela dans le porno, les opinions des étrangers sont devenues de moins en moins importantes, et j’ai commencé à m’aimer davantage…

Si vous voulez un conseil pour être un bon passif, vous devez être un bon actif, et pour être un bon actif, vous devez savoir être passif. Les garçons polyvalents ont plus de plaisir.

Adam Ramzi, lui, a tous les talents (en plus d’être une bombe) ! Il est très fier de son master en psychologie clinique, spécialisé sur les sujets LGBT ! Il est surtout chanteur à ses « heures perdues », et également très assidu à son club de dodgeball – la variante sportive de la balle au prisonnier. Pas sûr que ça serve dans sa carrière de pornstar, mais celle-ci, depuis qu’il a débuté avec les studios Raging Stallion, n’en a pas vraiment besoin…

J’aime le porno depuis que je suis jeune – ça a toujours été une fascination pour moi, et je me demandais toujours si c’était quelque chose que je voudrais faire. Ça ne m’avais jamais semblé possible jusqu’à ce que l’occasion se présente… Ce qui est plus important pour moi sur un plateau, c’est un environnement professionnel, sûr, convivial. J’ai eu une scène où le directeur était horrible, méchant, non seulement avec moi et les deux autres artistes, mais aussi avec son équipe. Il a créé une ambiance si négative, et je me suis promis de ne jamais permettre que cela se reproduise à nouveau. Je respecte trop le sexe et l’industrie du porno pour accepter cela à nouveau. Heureusement, ça ne m’est plus arrivé depuis.

Je suis devenu plus versatile avec tous les trucs que j’ai appris. Prenez par exemple une scène passionnée avec une touche un peu plus soft, je sais faire cela maintenant. Ou une scène qui m’oblige à marteler un pauvre passif tout en caressant leur corps. Je sais faire ça aussi.

Aujourd’hui, je sais beaucoup de choses sur le sexe et sur le rôle que ça joue dans la façon dont on se développe en tant que personne. Tourner m’a aidé à mieux me connaitre – mais je suis toujours ouvert à apprendre davantage…

Dans le sexe,  il ne faut pas forcer quoi que ce soit, se connaître et savoir ce que vous voulez, le plus important est la chimie entre vous et votre partenaire. La chimie est la clé !

 

  • Julien Tirot

    article sans intérêt

    • Manu ♒️

      Commentaire sans intérêt

      • Julien Tirot

        tu as appris quoi que ce sont des gouines bodybuldees qui en fait préfèrent être passives ? et alors

  • Coste

    comment il s’appel celui de droite ??

    • Nicolas

      sebastian kross

      • Coste

        Merci

ads