L'improbable blocage des ordinateurs allemands face au mariage pour tous
Actualité

L'improbable blocage des ordinateurs allemands face au mariage pour tous


L’acceptation express du mariage outre-Rhin a laissé ses logiciels administratifs sur le carreau. La deutsche qualität ne pourra pas enregistrer correctement ces unions avant une bonne année…

Alors que l’Allemagne démarrait l’été sous les meilleurs auspices en devenant le 23e pays du monde à légaliser le mariage pour tous, un problème technique vient obscurcir sa rentrée.

Lundi 28 août, le ministère fédéral de l’Intérieur allemand a indiqué que l’administration allemande ne pourrait pas indiquer d’autres dénominations que ceux de « mari / femme » dans les registres d’état civil. Les développeurs de logiciel disposant généralement d’un délais de neuf mois pour appliquer ces changements, la légalisation éclair du mariage pour tous a en effet bouleversé leur agenda.

Le 26 juin 2017, Angela Merkel a levé son interdiction de principe permettant aux parlementaires de son parti de voter « selon leur conscience. » Quatre jour plus tard, l’ouverture des droits maritaux et de l’adoption aux couples de même sexe était adoptée par le Bundestag après seulement 38 minutes de débats.

À LIRE AUSSI :

Photos : La Pride de Berlin enchantée par l’adoption du mariage pour tous

Les couples homos devront s’inscrire comme « mari » et « femme »

D’après le Berliner Morgenpost, la mise à jour du logiciel permettant d’enregistrer des partenaires de même sexe dans les registres de mariage ne sera effective que le 1er novembre (date annuelle des mises à jour) de l’année suivante, soit en fin d’année 2018. Or, la loi sur le mariage pour tous entrera en vigueur le 1er octobre 2017 et les premières dates d’enregistrement à l’état civil ont déjà été réservées par des couples gays et lesbiens. D’ici là, les autorités ne proposent pas mille solutions : les bureaucrates devront entrer un genre incorrect pour l’un·e des épou·x·ses… Une hétéroïsation numérique à laquelle devront aussi se plier les couples homos désirant convertir leur partenariat civil en mariage.

« C’est embarrassant qu’au XXIe siècle, un si petit ajustement crée tant de problème, regrette la LSVD, Mais il y a des choses plus fondamentales », a calmement réagit la plus grande association LGBT du pays.

À LIRE AUSSI :

Une ville italienne unit les homos dans un vieux cagibi

Insolite : En Allemagne, il y a aussi des marchés de Noël gays

Couverture : Pride 2017 de Berlin – crédit photo @helichuan/Instagram

ads