agendaPride : le calendrier 2024 des marches LGBT+, et leurs appels à bénévoles !

Par têtu· le 13/03/2024
pride,pride 2024,calendrier pride 2024,prides,marche des fiertés,pride ville,lgbt,fiertés,agenda

Préparez vos chaussures et repassez le drapeau arc-en-ciel, la saison des marches des Fiertés LGBT+ est de retour ! Ville par ville, voici la liste de chaque Pride organisée en 2024 en France.

Derrière Tahiti qui a ouvert le bal dès le 9 mars, le retour des beaux jours en métropole annonce celui de nos Prides. Beaucoup d'entre elles cherchent des bénévoles pour l'organisation, alors n'hésitez pas à vous renseigner près de chez vous ! Et si vous avez connaissance d'une manifestation qui n'est pas encore dans notre liste, faites-le nous savoir ([email protected]), cet agenda sera mis à jour tout au long de la saison des Fiertés.

À lire aussi : Pensez printemps ! L'agenda de mars des sorties et soirées queers

  • Samedi 27 avril : Angers

"Pride loading", annonce la page Facebook de l'organisation de la Pride d'Angers, portée par Quazar, le centre LGBTI+ d'Angers et du Maine-et-Loire, avec la date du dernier samedi d'avril.

  • Samedi 4 mai : Poitiers

Le Collectif LGBTQIA+86, association organisatrice de la marche des Fiertés de Poitiers (Vienne), lance un appel aux bénévoles pour donner un coup de main !

  • Samedi 11 mai : Vannes

En Bretagne, la saison des Fiertés démarre cette année à Vannes (Morbihan). L'association LGBTQIA+ Liberty Max Vannes a lancé sur Facebook un appel aux bénévoles.

  • Samedi 18 mai : Agen, Valence, Bruxelles

"Après le succès de la première édition, une seconde marche des Fiertés se profile en Lot-et-Garonne", annonce Le Petit Bleu d'Agen. À 500 km plus à l'est, dans la Drôme, l'association Valence Diversité fait monter le suspense : "On ne veut pas vous teaser mais on vous concocte une surprise pour les 5 ans d'anniversaire de la marche valentinoise !" Petit détour outre-Quiévrain pour vous annoncer également la Pride de Bruxelles, sur le thème : "Safe Everyday Everywhere".

18-19 mai : le Family Pride Festival à Pantin

Le Collectif Famille.s organise la troisième édition du Family Pride Festival, premier et seul festival français dédié aux parentalités LGBTQIA+. Au programme notamment de ces "deux jours de rencontres, partage, fête et visibilisation de nos familles" : un drag show familial avec La Briochée et la Big Bertha, et un plateau d’humour le samedi soir avec Lou Trotignon et Tahnee.  Ça se passe à La Cité Fertile de Pantin (93), aux portes de Paris.

  • Samedi 25 mai : Orléans, Saint-Brieuc

Le GAGL 45, Groupe action gay et lesbien Orléans Loiret, donne rendez-vous "à 14h30 au Campo Santo à Orléans" pour cette 11e Marche de l'égalité contre les LGBTphobies. La deuxième marche bretonne de l'année se déroule quant à elle dans les Côtes-d’Armor à Saint-Brieuc, annonce Le Télégramme, sous la houlette du collectif Fiertés plurielles. Au programme : "Un lieu d’échange aux Promenades avec le Village Pride, de 10h à 14h, puis un départ à travers la ville pour une déambulation haute en couleurs."

  • Samedi 1er juin : Bordeaux, Grenoble, La Rochelle, Rodez, Blois

La Pride 2024 de Bordeaux, capitale de la Nouvelle-Aquitaine, est annoncée par Le Girofard, qui l'organise, pour le premier samedi de juin. Dans l'Isère, le collectif Fiertés Grenoble lance un appel aux bénévoles. En Charente-Maritime, la Pride de La Rochelle s'accompagne d'une "Quinzaine Arc-En-Ciel". Dans l'Aveyron, l'association Alertes prépare la troisième Pride de Rodez. La toute nouvelle association Couleur, créée en décembre 2023, nous annonce la première Pride de Lens. À Blois, le Planning familial du Loir-et-Cher nous indique que la seconde marche aura lieu cette année. Un village associatif sera installé jardin de l'Évêché à partir de 11h et le départ de la manifestation aura lieu à 15h depuis le même jardin. Là encore, on a besoin de bénévoles !

  • Samedi 8 juin : Lyon, Toulouse, Nantes, Arras, Nancy, Villefranche-de-Rouergue

Dans la capitale des Gaules, le collectif Fiertés en lutte de Lyon donne rendez-vous comme le veut la tradition pour le deuxième samedi de juin. L'association appelle aussi les volontaires à trouver une date de formation et à s'y inscrire pour former le service d'ordre de la marche.

Rendez-vous Place du Capitole pour le départ de la Pride de Toulouse, avec également un village des Fiertés. À Nantes, l'ouverture du village des associations est prévue à 11h, et le départ de la marche à 14h30. Le Nosig, centre gay et lesbien de la ville, a besoin "de 150 bénévoles pour le bon déroulement de la Pride sur plein de pôles différents", et met en ligne un formulaire pour s'inscrire. Dans les Hauts-de-France, "pour sa 11e édition, le 7 et 8 juin 2024, l’Arras Pride Festival change de braquet", annonce France 3, avec deux jours de concerts et Dj set. Infos à suivre du côté du centre LGBTI+ Fiertés pas-de-Calais. Dans le Grand-Est, l'association Equinoxe du Centre LGBTI+ de Nancy nous donne aussi la date du 8 juin. À Villefranche-de-Rouergue, dans l'Aveyron, le collectif Les Bonnes Débroussailleuses nous annonce sa quatrième Pride rurale.

  • Samedi 15 juin : Lille, Montpellier, Metz, Rennes, Strasbourg, Toulon, Saint-Étienne…

Le collectif Lille Pride a lancé le compte à rebours ainsi qu'un appel à bénévoles : "Nous invitons des cœurs vaillants et des esprits passionnés à se joindre à nous dans cette aventure exaltante en tant que bénévoles." Dans l'Hérault, la Pride de Montpellier fête cette années ses 30 ans, et cherche aussi des bénévoles. À Metz (Lorraine), c'est Couleurs Gaies qui appelle à la marche. Pour Rennes, c'est le centre LGBTI+ Iskis qui est à la manœuvre. Dans l'Aisne, pour la Pride de Saint-Quentin, le village associatif ouvre à 11h au Square W. Churchill et la marche démarre à 14h. En Alsace, suivre le Collectif FestiGays pour la Pride de Strasbourg.

À Toulon, préfecture du Var, le slogan de la Marche 2024 a été annoncé : "Accueillir la diversité, dignes et ensemble". Du côté des marches rurales, après Thiviers en 2023, le collectif Fièr.es des champs donne rendez-vous cette année à Rilhac-Lastours, en Haute-Vienne (Nouvelle-Aquitaine). Ce même samedi, Fiertés Saint-Étienne marchera "pour une visibilisation plurielle des minorités, une meilleure représentation de celles ci, plus de droits. Contre toutes formes d’oppression, discrimination, violence, stigmatisation, rapport de pouvoir et de domination". À Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire, le Planning Familial 71 organise une Pride à 15h en centre-ville. Un village associatif et un concert sont aussi au menu !

  • Samedi 22 juin : Brest, Perpignan, Épernay, Albi

Retour en Bretagne avec cette fois le Finistère, et la marche des Fiertés de Brest, dont Ouest France signale qu'elle recherche des bénévoles. "Plusieurs postes sont disponibles : montage, démontage, médiation sur le village asso, médiation lors de la marche, tenue du stand d'accueil…", précise l'organisation Pride Brest. À Perpignan, le Centre Lgbt+66 appelle à la troisième marche des Fiertés des Pyrénées-Orientales. En Champagne, une marche en faveur des visibilités LGBT+ est initiée par l'association Couleur Champenoise à Épernay, avec également un village des associations. Dans le Tarn, l'association Diversités Pastel nous annonce la première marche des Fiertés d'Albi.

Samedi 29 juin : Pride de Paris, Amiens, Lorient…

Contrairement à ce qu'a affirmé une rumeur d'annulation pour cause de Jeux olympiques, la Pride de Paris se tient comme chaque année le dernier samedi de juin, et avec le retour de chars légers, interdits lors de l'édition 2023. L'Inter-LGBT, organisatrice, a lancé un appel à bénévoles pour assurer une marche réussie. En Picardie, la sixième Pride d'Amiens aura un village associatif ; suivre Flash Our True Colors et FiertésAmiens pour avoir les prochaines informations. Dans le Languedoc, la troisième marche des Fiertés de Carcassonne a mis en ligne un lien vers une cagnotte pour participer à l'organisation. En Mayenne, le centre LGBTQI+ La Gom’53 a annoncé à Ouest France la deuxième édition de la Pride de Laval. Dans le Morbihan, Lorient organise comme Vannes sa Pride, au départ à 14h de la Place Glotin.

  • Samedi 6 juillet : Marseille, Quimper, Annecy

Dans la troisième ville de France, le collectif Pride Marseille a lancé son mot d'ordre : "Crier le silence". Si la marche a lieu le 6 juillet, notez que les "Pride Weeks" s'étendent dans la cité phocéenne du 21 juin au 7 juillet. Retour en Bretagne avec cette fois la Pride de Quimper dont Le Télégramme annonce la troisième édition : les organisateurs "en profitent pour lancer un appel aux bénévoles (…), invités à contacter l’association Phénix, la Queer Amann ou venir rencontrer ses membres lors des permanences". En Haute-Savoie, Annecy Pride appelle à la mobilisation ce premier samedi de juillet.

  • Samedi 27 juillet : Pride rurale de Chenevelles

Souvenez-vous, nous y étions l'an dernier : la Pride rurale de Chenevelles (Nouvelle-Aquitaine) revient, organisée par Fiertés rurales. Au programme : village associatif dès 11h, départ de la marche à 15h, et festival jusqu'à 4h du matin !

À lire aussi : Marche des Fiertés de Paris : le retour de chars légers autorisé à la Pride 2024 !

Crédit photo : Edouard Monfrais / Hans Lucas via AFP