facebook

La représentation des gays et lesbiennes au cinéma est en hausse

Une étude de l'organisation GLAAD (l'Alliance gay et lesbienne contre la diffamation) montre que la représentation des gays et des lesbiennes à Hollywood est en hausse. C'est en revanche un zéro pointé pour la représentation des personnes trans'.

Les personnages gays et lesbiens au cinéma ont augmenté en 2018. C'est le constat, très positif, établit par l'Alliance gay et lesbienne contre la diffamation (GLAAD) et publié le 23 mai dernier. Des films comme "Bohemian Rhapsody", le biopic sur Freddy Mercury, ou "Love Simon", sur le coming-out d'un adolescent, ont largement contribué à cette augmentation.

L'étude montre ainsi que sur les 110 sorties cinéma des sept plus grands studios d'Hollywood, 20 comprenaient des personnages LGBT. Il s'agit d'une augmentation par rapport à 2017, qui n'en comptait que 14. C'est aussi la deuxième année la plus prolifique pour l'étude qui existe depuis sept ans maintenant.

À LIRE AUSSI : En 2017, moins de 1% des personnages au cinéma étaient LGBT+

Plus de visibilité

De nombreux films ont été des succès au box-office et ont permis d'offrir une visibilité aux LGBT+. C'est notamment le cas de "Bohemian Rhapsody" qui a valu à Rami Malek l'Oscar du meilleur acteur pour sa performance. À noter également que "Deadpool 2" de Marvel a mis en avant la toute première super héroïne ouvertement lesbienne.

Cela ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin puisque le très attendu biopic sur le chanteur Elton John, "Rocketman" sortira le 29 mai. Le tout premier film d'Olivia Wilde, la comédie lycéenne "Booksmart" qui a comme personnage principal une jeune femme lesbienne, sort ce vendredi aux États-Unis.

À LIRE AUSSI : LGBT à la télévision américaine : la représentation atteint un niveau historique

L'année 2018 aura donc été un bon cru. Mais l'étude nuance ses résultats. En effet, plus de la moitié des personnages LGBT ont eu moins de trois minutes à l'écran.

Pas de représentation des personnes trans'

C'est par contre un zéro pointé pour la représentation des personnes trans' à Hollywood. En effet, les personnages trans' ont été totalement absents des films sortis en 2018.

Par ailleurs, la représentation des personnages LGBT+ racisés a, elle aussi, baissé de 15% par rapport à 2017. Enfin, aucun personnage n'a été compté dans les films pour enfants. Il reste encore du chemin à parcourir.

Crédit photo : 20th Century Fox. 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail