facebook

Pour ce couple gay, la croisière de lune de miel s’est transformée en enfer

Alors qu'ils pensaient vivre une parfaite lune de miel en croisière, ce couple de mariés a du subir le comportement homophobe du personnel du bateau.

La croisière s'amuse... aux dépens d'un couple de même sexe. Chance et Dan Walton-Ashmore, deux hommes originaires de Duffield au Royaume-Uni, se sont récemment mariés. Et pour leur lune de miel, le couple est monté à bord du Marella Discovery. Une croisière de 11 jours en Asie du sud-est. Mais alors qu'ils pensaient vivre un voyage de rêve pour commencer leur vie de couple, les deux hommes ont plutôt été victimes d'une certaine homophobie de la part du personnel du bateau.

Des moqueries en tout genre

Dans une interview pour le Mirror, Dan explique que les moqueries ont commencé dès l'embarquement : "Au départ, ils refusaient de nous fournir un lit double plutôt que les deux lits simples qu'on nous avait donné, même si la réservation indiquait que c'était notre lune de miel. Lorsque nous avons demandé à ce que tout soit fait, à cinq reprises, la réception nous a simplement pointé du doigt en se moquant de nous", explique t-il.

Une autre membre du staff leur aurait aussi répondu : "J'ai du mal à vous croire. Je suis la seule minorité sur ce bateau, en tant que femme hétérosexuelle. Ce n'est pas votre cas".

À LIRE AUSSI : Au Maroc, 170 personnes ont été arrêtées pour « homosexualité » l’an dernier

Selon Dan, ces comportements durent encore, alors que le couple se trouve toujours à bord du bateau. "Nous sommes traités de manière différentes par les membres du bar également et dans certains cas, nous ne sommes pas servis du tout. Nous nous sentons invisible", a continué le jeune marié. "Nous avons dansé ensemble et on a pu remarquer les membres du bar nous pointer du doigt en rigolant".

Une enquête en interne

Après que Dan se soit plaint sur les réseaux sociaux, la compagnie de la croisière, TUI, a tenté de se faire pardonner en offrant au couple du champagne, des fraises et un repas gratuit au restaurant du bateau. Néanmoins, les deux hommes soulignent que ça ne compense pas le fait qu'ils se sentent comme la "risée" du navire.

"Toute cette expérience a été horrible. Ça aurait dû être le voyage d'une vie et ça s'est avéré être un cauchemar. Je ne pensais pas qu'en 2019, nous serions confrontés à ce genre de préjugés de la part d'une entreprise établie. Il ne nous reste que quelques jours, mais tout ça a vraiment ruiné notre lune de miel et nous ne nous sentons pas en sécurité à bord ou assez à l'aise pour être le couple en lune de miel que nous devrions pouvoir être", s'est attristé Chance Walton-Ashmore.

Dans un communiqué, un porte-parole de TUI a déclaré au Mirror: "Nous sommes très inquiets d’entendre l’expérience du couple Walton-Ashmore à bord de Marella Discovery et nous prenons très au sérieux les revendications de cette nature. Nous étudions actuellement cette question en interne. Notre équipe à bord fait tout son possible pour répondre aux préoccupations des clients et leur offrir la meilleure expérience possible pendant leurs vacances."

À LIRE AUSSI : Un père abandonne son fils sur le bord de la route parce qu’il le croit gay

Crédit photo : Unsplash/Alonso Reyes


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail