homoparents"Le Grand Oral" sur France 2 : la lettre poignante de la gagnante au compagnon de son père

Par Antoine Patinet le 05/02/2020
Le Grand Oral

Anna Vergiat a remporté hier "Le Grand Oral" de France 2, avec un texte important à l'attention de son beau-père.

"A tous ceux qui s'opposent aux couples de même sexe : je m'appelle Anna, j'ai 20 ans, et je vis avec deux pères. Et j'en suis très fière." C'est comme ça qu'a conclut, hier, Anna Vergiat, une jeune étudiante à l'école de journalisme de Nice de 20 ans, sa prestation dans le concours d'éloquence de France 2, Le Grand Oral. Pendant près de trois minutes, la jeune femme est revenue sur son histoire avec son père, et avec son compagnon, qu'elle a eu du mal à accepter, au début. Elle avait 15 ans. "Homosexualité. Ce mot ne vous touche peut être pas plus que ça, il ne vous dérange pas non plus, et puis un jour il vient frapper à la porte de votre vie." "Ma première réaction a été de m'isoler pendant quelques heures. Un homme avec un homme, mais mon père avec un homme ?" raconte la jeune femme.

"Soyez fiers"

Elle explique ensuite que l'adolescente qu'elle était a alors ressenti beaucoup de honte : "J'étais égoïste, je me demandais ce que penseraient les gens, de quelle façon ils me jugeraient et même comment je pourrais le cacher. J'ai eu honte, j'ai eu peur, j'ai eu mal." "J'ai eu l'impression qu'on m'ajoutait une nouvelle faille sur laquelle les gens pourraient appuyer." Avant de témoigner de tout l'amour qu'elle porte à son beau-père :"Dans cette société où ce sujet fait débat, j'ouvre publiquement mon coeur [...] Je suis heureuse, très heureuse depuis que Jean est venu rythmer mon quotidien." 

Elle a ensuite adressé un message aux enfants de couples de même sexe : "A tous les enfants ayant des parents homosexuels, soyez fiers d'eux, et du courage dont ils font preuve pour se sentir libres et épanouis. Martin Luther King a dit "j'ai décidé d'opter pour l'amour, car la haine est un fardeau trop lourd à porter." 

https://www.facebook.com/france2/videos/280468236302624/

Et cette prestation particulièrement émouvante lui a valu de remporter le concours. Le jury, composé d'Isabelle Nanty, de Caroline Vigneaux, de l'avocat Éric Dupond-Moretti, de l'humoriste Kheiron et de Bertrant Périer, a salué sa prestation, en la désignant "meilleure oratrice de France", parmi plus de 600 candidats. Elle a décroché un contrat avec l'édition Fayard en vue de l'écriture de son premier roman, et un chèque de 5.000 euros. Mais pour elle, interrogée par Nice Matin, "la plus belle victoire, c'est de voir la fierté dans les yeux de mes proches".