facebook

Plusieurs attaques au couteau dans le quartier gay de Birmingham font un mort et plusieurs blessés

Ce week-end, un homme s'en est pris à des passants dans le quartier gay de Birmingham. Un homme est mort et plusieurs autres personnes ont été blessées à l'arme blanche. Un suspect a été arrêté par la police. Pour l'instant, les enquêteurs écartent l'hypothèse LGBTphobe.

Des attaques en plein centre ville. Ce lundi 7 septembre, la police britannique a arrêté un homme suspecté d'être l'auteur de plusieurs agressions à l'arme blanche dans les quartiers gay et chinois de la ville, les plus cosmopolites et festifs de la ville britannique de Birmingham. Ces attaques ont fait un mort et deux blessés graves ce weekend. Selon la police, les victimes semblent avoir été visées "au hasard". Un jeune homme de 23 ans est décédé à la suite d'un coup de poignard. Un second homme et une femme, de 19 et 32 ans ont été grièvement blessés. Leur état critique nécessite qu'ils restent à l'hôpital. De plus, cinq autres personnes (de 23 à 33 ans) ont été blessées.

Quelqu'un de "très froid"

Pour l'heure, rien ne permet de retenir une hypothèse terroriste ou un crime haineux. Les responsables de la police ne croient pas non plus à un conflit entre gangs. Les enquêteurs disent avoir reçu de nombreux témoignages après avoir diffusé des images de vidéosurveillance. Ils ont annoncé poursuivre les investigations. Le propriétaire d'un grill a déclaré à l'agence PA avoir vu une femme se faire poignarder à plusieurs reprises.

Il a raconté que l'assaillant avait "un couteau, petit, pas très grand et l'a poignardé dans le cou". Selon lui, l'attaquant est quelqu'un de "très froid" qui s'éloigne calmement avec un "petit sourire" alors que plusieurs personnes ont essayé de le suivre pour l'arrêter. La police a fait l'objet de critiques pour ne pas avoir intercepté l'attaquant qui a commis plusieurs agressions dans différents quartiers, notamment très fréquentés et nocturnes. "Les rues étaient bondées (...) il semble qu'il a pu se glisser dans la foule sans se faire remarquer, a détaillé le responsable de la police locale David Jamieson, sur Skynews. Il y aura une enquête complète et un débriefing pour savoir pourquoi et comment cela s'est produit".

Depuis les années 2000, Birmingham, la seconde ville du pays et l'une des plus cosmopolite, est émaillée de violences, indique l'AFP. Plusieurs attaques au couteau ont eu lieu au Royaume-Uni en un an. Deux d'entre elles ont été qualifiées de "terroristes" par la police. La menace terroriste est classée au troisième niveau sur une échelle qui en compte cinq.

 

Crédit photo : Capture d'écran / BBC


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail