17maiMontpellier, Lyon, Marseille... Ces villes qui maintiennent leurs Marches des Fiertés

Par Nicolas Scheffer le 21/04/2021
fiertés

Les organisateurs des différentes Prides ont annoncé des reports de leurs marches des Fiertés. Les militants LGTBQI+ espèrent que la vaccination permettra la tenue des marches à l'été ou à l'automne.

En 2021, va-t-on pouvoir célébrer nos identités ? Après une année 2020 marquée par les annulations en série en raison des mesures sanitaires, la plupart des marches des Fiertés sont maintenues cette année. Si les conditions sanitaires le permettent, nous pourrions donc défiler dans les rues. Mais l'épidémie impose des changements.

La Pride de Montpellier en septembre

Initialement prévue en juin, la marche de Montpellier a été reportée en septembre. Une manière de sécuriser la tenue de l'événement dans la mesure où le gouvernement veut proposer la vaccination contre le Covid-19 à tous ceux qui le souhaitent avant la fin de l'été. Résultat, à Montpellier, la marche doit avoir lieu le weekend du 24 et 25 septembre. Elle aura pour mot d'ordre "Nos fiertés sont sans frontières !".

À LIRE AUSSI : Démissions à la Pride de Londres : les organisateurs accusés d’ignorer « les voix noires »

"Entre le retour du confinement, la campagne de vaccination qui patine et les variants, les rassemblements de grande ampleur sont largement compromis" avant l'été, indique à Midi Libre Olivier Vaillé du conseil d'administration de Fierté Montpellier Pride.

Marseille en juillet

Les organisateurs de la Pride de Marseille ont annoncé qu'après l'annulation l'année dernière, la Marche des Fiertés aura lieu le 3 juillet. Le cortège partira à 15 heures du Palais Longchamp pour une arrivée prévue devant l'hôtel de ville. Une minute de silence sera respectée à 17 heures en "souvenir de nos disparus, victimes du Sida, de la Déportation dans les camps nazis, des persécutions que nos sœurs et frères subissent en Méditerranée et dans le monde, et de toutes les formes de LGBTQI-phobies", précise l'événement. Le mot d'ordre de cette marche des Fiertés sera "Trop gouine, trop folle, trop gros.se, trop trans… Toujours trop".

À LIRE AUSSI : « Santé bafouée », la Fierté parisienne se lance en ligne avec des tables rondes toute la semaine

"Cette année, les chars seront plus petits et l’amplitude sonore sera limitée afin de favoriser la distanciation physique et d’éviter les fortes concentrations de publics à l’abord immédiat des chars", regrette l'organisation qui rappelle que les mesures sanitaires seront évidemment respectées.

Toulouse en octobre

À Toulouse, l'édition 2021 aura lieu le samedi 9 octobre, précisent les organisateurs sur leur site. D'ailleurs, l'association cherche des bénévoles pour son pôle "com' et médias". L'année dernière, la marche avait dû être annulée. "Nous ne souhaitons pas faire courir le moindre risque aux bénévoles et aux participants qui pourraient venir en grand nombre à notre marche si elle venait à être organisée", disait alors l'association qui organise le cortège.

Lyon le 12 juin ?

"On a fait le pari (optimiste certes, mais on aime le risque) de prévoir une date pour la Marche et le Village des Fiertés 2021", dit d'entrée de jeu le Collectif Fiertés en Lutte de Lyon. Si la marche reste suspendue aux mesures sanitaires, le Collectif avance la date du 12 juin. "On espère vraiment pouvoir se retrouver à cette occasion pour revendiquer au mieux nos droits et nos rêves. En tout cas, on vous invite dès maintenant à commander / coudre vos plus beaux masques des Fiertés", dit le collectif.

À LIRE AUSSI : Taiwan est probablement le seul pays du monde qui a pu faire une marche des Fiertés cette année

Il s'agira de la première Pride organisée par le Collectif Fiertés en lutte qui a remplacé la Lesbian and Gay Pride (LGP) après des dissensions. Le Collectif promet une marche plus politique que par le passé. Le défilé sera composé d'un cortège en non-mixité et d'un autre mixte. Les élus présents devront également laisser de côté leur écharpe tricolore et les partenaires "qui soutiennent les activités LGBTI+ tout au long de l'année" pourront avoir un char et participer au village associatif, note Heteroclite.

Lille a annulé l'édition 2021

En revanche, pas de Pride pour Lille. "C'est avec une grande tristesse que l'équipe Fiertés Lille Pride vous annonce l'annulation de la LGBTI+ Pride de Lille qui aurait du se dérouler le samedi 5 juin 2021", disent les organisateurs dans un post Facebook. Fiertés Lille Pride indique que la "situation sanitaire ne permet pas d'organiser le Village et la Marche dans de bonnes conditions sachant que la manifestation accueille entre 15.000 et 20.000 personnes, ce qui est absolument impossible encore cette année". Malgré cela, une Rainbow Week aura lieu du 27 mai au 3 juin. À cette heure, la page de l'événement n'est pas encore disponible.

À LIRE AUSSI : VIDÉO. Le trailer de « La Première Marche », docu historique sur la première Marche des Fiertés en banlieue

Et à Paris ? Contactée par TÊTU, l'Inter-LGBT dit faire tout son possible pour organiser un rassemblement politique et festif. Malgré cela, le collectif d'associations doit garantir la sécurité des participant·e·s. Dans ces conditions, l'Inter-LGBT devrait annoncer dans les prochaines semaines un dispositif particulier.

 

Crédit photo : Teddy Österblom / Unsplash