facebook

Se genrer au neutre à l’oral : chronique d’une galère non-binaire

Si l’écriture égalitaire facilite la tâche de dégenrer le français à l’écrit, le faire à l’oral relève d’une certaine épreuve. En particulier pour les personnes situées sur le spectre de la non-binarité, dont le genre n’est ni féminin, ni masculin. Iels nous racontent...

Cet article utilise de l'écriture égalitaire, en accord avec les identités de genre des personnes mentionnées....


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail