jeux olympiquesD'ici à Paris 2024, Tom Daley veut faire interdire de JO les pays où l'homosexualité est passible de la peine de mort

Par Tessa Lanney le 11/10/2021
tom daley,tom daley gay,jeux olympiques,jo,jo 2024,jo 2024 paris,mondial de football,qatar 2022

Le champion olympique gay Tom Daley a annoncé qu'il allait se consacrer à un nouveau combat, contre la participation aux JO des pays qui punissent l'homosexualité de mort et, au-delà, contre l'accueil de grandes compétitions sportives par des pays qui criminalisent les droits humains, dénonçant la tenue du Mondial 2022 de football au Qatar.

Tom Daley nous a régalés cet été lors des Jeux olympiques de Tokyo, dont le plongeur britannique est reparti avec une médaille d'or et une ribambelle de tricots. Athlète accompli mais aussi engagé, celui qui a fait son coming out gay en 2013 a profité le 6 octobre de recevoir un prix aux Attitude Awards 2021, décernés par le media queer Attitude, pour annoncer son nouveau combat : obtenir l'interdiction de participer aux JO pour les pays où l'homosexualité est passible de la peine de mort.

À lire aussi : Interdire les JO aux pays où l'homosexualité est punie de mort ? Paris 2024 répond à Tom Daley

Les JO de Paris 2024 en vue

"Je veux faire ma mission, d'ici aux Jeux olympiques de Paris en 2024, de faire en sorte que les pays qui criminalisent et punissent de mort les personnes LGBT ne soient pas autorisés à participer aux Jeux olympiques", a déclaré le nageur à la tribune dans son discours de remerciements.

L'athlète âgé de 27 ans a souligné que dix pays ont encore pu participer aux JO 2021 bien que leurs législations piétinent les droits humains en prescrivant toujours la peine capitale pour les personnes accusées de relations homosexuelles. Et Tom Daley de marteler : "Pour ces dix pays où vous ne pouvez pas être vous-même, je pense qu'ils ne devraient pas être autorisés à concourir aux Jeux olympiques, et définitivement pas à les accueillir".

À lire aussi : JO 2021 : le palmarès complet (et impressionnant) des athlètes LGBTQI+ à Tokyo

Tom Daley pointe le Mondial 2022 au Qatar

Sur ce dernier point de l'accueil, le champion a élargi la problématique aux grandes compétitions internationales, rappelant que la Coupe du monde de football 2022 se tiendra au Qatar bien que le pays ait "des règles extrêmes contre les personnes LGBT et les femmes". Et d'ajouter : "Je pense qu'il ne devrait pas être permis pour un événement sportif d'être accueilli dans un pays qui criminalise les droits humains fondamentaux. Alors ce sera ma mission désormais."

"Je pense qu'il est vraiment important d'essayer de créer un changement, plutôt que de simplement mettre en évidence ou mettre en lumière ces choses", a expliqué Tom Daley après la cérémonie, précisant vouloir travailler sur ce sujet avec le Comité international olympique (CIO). Sollicitée par TÊTU, l'organisation de Paris 2024 n'a pas encore réagi.

À lire aussi : Hongrie : le very bad trip homophobe de Viktor Orbán

Crédit photo : Adidas / Instagram