La 2ème Semaine LGBT chinoise à Paris
Actualité

La 2ème Semaine LGBT chinoise à Paris


Le 4 février 2016, débutera à Paris la 2ème édition de la Semaine LGBT chinoise. Cette semaine, qui coïncide avec le nouvel an chinois, a pour but de mieux faire connaître la manière dont vit la communauté LGBT de ce pays. Entre traditions familiales et poids de la société, il est parfois difficile de s’assumer dans l’Empire du Milieu. L’Etat ne condamne pas l’homosexualité, mais ce n’est qu’en 2001 qu’il l’a retiré de la liste des maladies mentales.

Durant cet événement seront organisés plusieurs conférences, débats, expositions, performances, projections et même soirées, rappelant la dimension festive de cette semaine. Un dîner, organisé le 4 février, sera l’occasion d’apprendre la politesse à table en Chine, les coutumes du Nouvel An lunaire ou l’histoire insolite de l’homosexualité chinoise. Cette soirée d’ouverture sera animé par YU Zhou, auteur-conférencier, et l’un des organisateurs de cette semaine.

Le lendemain, vous pourrez découvrir la littérature chinoise, à la librairie « Les Mots à la Bouche », ou une soirée « Happy Togayther » spécial Nouvel An chinois, au Comedy Club.

Une programmation très éclectique qui, en une semaine, cherche à vous faire découvrir l’univers LGBT en Chine. Entre films, livres, expositions et débats, il y en aura pour tous les goûts. Que vous soyez amateurs de la culture chinoise, professionnels ou encore simples curieux, cet événement est une occasion à ne pas rater pour apprendre comment vit cette communauté LGBT en dehors de la France

 

 

TÊTU est allé à la rencontre de YU Zhou, co-fondateur de la Semaine LGBT chinoise à Paris.

Zhou Yu - co-fondateur de La Semaine LGBT chinoise à Paris. Copyright Jean-Marc Gourdon
Zhou Yu – co-fondateur de La Semaine LGBT chinoise à Paris.
Copyright Jean-Marc Gourdon

TÊTU : Parlez-nous de vous !
YU Zhou : Je suis originaire de Shanghai et suis arrivé à Nantes en 1999 pour y poursuivre mes études supérieures. Je suis  actuellement auteur (La baguette et la fourchette – Fayard ; Images courantes – Pacifica) et conférencier sur la culture chinoise à Paris.

Et c’est en décembre 2014 que j’ai co-fondé avec Jean-Jacques Augier, à l’époque président de Têtu, La Semaine LGBT chinoise à Paris.

TÊTU : Pourquoi est-ce important que la communauté LGBT chinoise ait une visibilité ?
YU Zhou : Chaque année plus de 50 000 étudiants chinois débarquent en France, dont de nombreuses personnes LGBT.  Si le Mariage pour tous a été un sujet majeur en France, l’homosexualité reste toujours un sujet sensible en Chine où la population homosexuelle est pourtant estimée entre 40 et 60 millions de personnes. Les traditions familiales ainsi que la pression sociale et politique amènent cette minorité invisible (équivalente à la population française) à mener une double vie en cachant leur orientation sexuelle. L’ignorance, l’indifférence, la discrimination et la négation de soi-même conduisent souvent à des drames personnels et familiaux.

Le fait de parler de cette question en public, que ce soit en Chine ou ailleurs, ne pourra avoir, à mon avis, que des effets plutôt positifs.

TÊTU : D’où vous est venue l’idée d’organiser la Semaine LGBT chinoise en France ?
YU Zhou : J’ai eu l’occasion d’assister à la « Shanghai Pride » dont certaines manifestations étaient contraintes de changer de lieu ou d’être annulées au dernier moment pour diverses raisons. Je me disais que si l’on organisait un événement sur ce sujet à Paris, il n’y aurait pas ce genre de soucis.

TÊTU : Pourquoi est-ce important de soutenir cet événement justement ?
YU Zhou :
La Chine, avec sa civilisation millénaire sans interruption, nous fournit une autre expérience (heureuse ou malheureuse) de l’humanité. Cette manifestation culturelle sera donc l’occasion pour les Français de connaître peut-être une autre partie de l’histoire de l’humanité.

Et puis nous travaillons également sur le projet de La Semaine LGBT française en Chine, jumelle de notre événement parisien. Nous souhaitons ainsi construire un réseau d’échange entre les acteurs LGBT franco-chinois, renforcer la visibilité francophone sur les questions LGBT et contribuer à la diffusion des connaissances et savoir-faire de la France en Chine.

 

programme

 

Pour plus de détails sur La Deuxième Semaine LGBT chinoise :

 

Siteweb : Happy Togayther
Page facebook : La Semaine LGBT chinoise à Paris

 

ads