Les Suisses ne ferment pas la possibilité d'un mariage pour tous
Actualité

Les Suisses ne ferment pas la possibilité d'un mariage pour tous


Les électeurs suisses ont rejeté à 50,8% une initiative du Parti Démocrate Chrétien (PDC) qui aurait limité le mariage aux seuls couples hétérosexuels.

L’initiative intitulée « Pour le couple et la famille – Non à la pénalisation du mariage » visait avant tout à supprimer les inégalités fiscales qui existaient entre les couples mariés suisses. Cependant, elle prévoyait également d’introduire dans la Constitution la définition du mariage comme étant « l’union durable et réglementée par la loi d’un homme et d’une femme ». Ce qui aurait fermé la possibilité d’ouvrir le mariage aux couples du même-sexe.

Les associations de défense des droits LGBT avaient dénoncé « une définition discriminatoire » et « une vision du couple tout aussi restrictive, ne correspondant pas à l’évolution de la société », comme l’avait également rappelé la Cour Fédérale. A l’issu du vote, ces associations ont fait part de leur soulagement et souhaitent que les Vert’libéraux mettent rapidement en oeuvre une initiative parlementaire sur le mariage pour tous car « (le mariage) est une institution qui, dans un Etat libéral, devrait être ouverte à tous ».

Les associations promettent également d’être très attentives sur le positionnement du PDC. En effet, le parti avait déclaré ne pas être opposé au mariage pour tous. Mais lorsque l’on regarde de plus près les questions soumises aux votes des électeurs, on constate rapidement qu’ils mélangent à la fois fiscalité et définition du mariage. Mélange des genres qu’il paraît difficile de considérer comme fortuit…

ads