Rencontre avec Tony et Nicolas, le couple gay qui participe à l'émission
Actualité

Rencontre avec Tony et Nicolas, le couple gay qui participe à l'émission "4 mariages pour 1 lune de miel"


A partir du lundi 2 mai, un couple gay mettra en compétition son mariage sur TF1. TÊTU a rencontré les candidats pour en savoir plus.

« 4 mariages pour 1 lune de miel » revient sur TF1 dès le lundi 2 mai à 17h10. Le principe de l’émission ? Quatre couples assistent au mariage des uns et des autres et jugent la cérémonie dans les moindres détails. Le couple qui aura organisé le plus beau mariage remportera une merveilleuse lune de miel.

Tony (38 ans) et Nicolas (48 ans), qui vivent à Nice, participent cette année à l’émission. TÊTU les a rencontrés pour en savoir un peu plus sur les raisons qui les ont poussés à s’inscrire.

TÊTU : Racontez-nous brièvement votre rencontre.

Tony : Nous sommes Parisiens mais sommes installés à Nice depuis plusieurs années. On s’est connus sur un site de rencontre, c’était encore les débuts d’Internet. Vous savez, les sites de rencontre, pas les applications comme aujourd’hui. (rires)

J’avais pris un abonnement d’une journée seulement, pour voir… Nico a pris contact avec moi et on a commencé à discuter.

Nico : Tony habitait à Rouen et moi à Paris. On a beaucoup parlé. C’était en août 2003. Puis on a décidé de se rencontrer en décembre pour boire un café et enfin se voir en vrai. (rires)

TÊTU : Vous avez donc décidé de vivre ensemble.

Nico : Tony m’a rejoint à Paris au début. Puis nous sommes partis vivre à Nice car nous avons eu une opportunité professionnelle.

TÊTU : Et pour aller chercher le soleil également !

Tony et Nico : Oui aussi ! (rires) C’est vrai que ça change. On adore Nice. On se sent vraiment niçois dans l’âme.

TÊTU : Que faîtes-vous dans la vie ?

Nico : Je travaille à Pôle Emploi depuis 20 ans. J’y ai fait pas mal de choses.

Tony : Et moi, dans l’administration.

Tony et Nico couple gay 4 mariage pour 1 lune de miel

TÊTU : Comment vous est venue l’idée de participer à l’émission « 4 mariages pour 1 lune de miel » ?

Tony : C’est plus moi qui en ait eu l’idée. J’ai rempli un formulaire pour participer au casting. Mais je n’ai été recontacté que 6 à 8 mois plus tard. A ce moment-là, on ne voulait plus y participer. L’idée nous était un peu passée. Mais finalement, on a réfléchi quand-même un peu et on s’est dit qu’on pouvait être un couple gay et avoir envie de se marier, comme tout le monde quoi ! On voulait montrer que les gay vivent comme tout le monde en somme.

Nico : Être gay, ce n’est pas que la fête, le monde de la nuit, la Gay Pride… Bon, on l’a beaucoup fait aussi (rires). Mais il y a un moment dans la vie où les choses évoluent. On n’a plus les mêmes envies. Nous, en tout cas, on a eu l’envie de se marier car comme le disait Tony, on voulait montrer une image assez classique et pas stéréotypée des homos.

Tony : D’ailleurs, c’est assez drôle de voir la manière dont certaines personnes fantasment la vie des couples homos. Certains n’imaginaient pas que ça pouvait être un mariage classique. Ils s’attendaient à des gogo dancers et que sais-je, alors que pas du tout ! (rires)

TÊTU : En somme, montrer que les couples homos ne diffèrent pas tellement des couples hétéros, qu’il y a une vrai diversité, et heureusement d’ailleurs…

Tony et Nico : Oui ! C’est tout à fait ça !

TÊTU : Ça permet de donner une meilleur visibilité aux couples homos dans la société, de « banaliser » leur présence en quelque sorte. On existe !

Tony et Nico : Exactement !

TÊTU : Quel message souhaitez-vous faire passer en participant à cette émission ? Trouvez-vous qu’il soit important que des couples de même sexe participent à ce genre d’émission ?

Nico : Pour ma part, plus que pour Tony, il y a un vrai message militant derrière tout ça. Je suis assez engagé politiquement donc c’est quelque chose qui compte pour moi. Notre personnalité, notre petit monde n’intéressent personne. Par contre, défendre des valeurs qui nous sont chères, ça c’est important ! Et le mariage en fait partie. Je me suis dit qu’il fallait saisir la balle au bond car ce mariage a été mis en place pour nous, durement acquis d’ailleurs…

TÊTU : Nicolas, quand tu dis « saisir la balle au bond », est-ce que ça veut dire qu’en vous mariant c’était une façon de justifier cette loi ? D’accompagner les efforts fait par le législateur en se saisissant du mariage, en se l’appropriant ?

Nico : Oui, c’est ça. Je pense que c’est important. On a voulu ce mariage pour tous. Il faut aussi justifier cette avancée, aller au bout de ses engagements. Pour moi qui suis militant c’était très important en tout cas. Ça peut ne pas l’être pour tout le monde, je le conçois très bien. D’ailleurs on a tenu à ce que ce soit Christian Estrosi en personne qui nous marie et pas un adjoint.

Tony : Ça n’a pas été facile. Mais il a fini par accepter. C’était vraiment un très beau mariage. Il a pris le temps. Ça a duré une heure en tout. Il a été adorable avec nous. On s’est vraiment senti à notre place. Lorsqu’il nous a remis le livret de famille, on était très émus, on a vraiment réalisé ce que ça signifiait, qu’on était mariés.

Tony et Nico couple gay 4 mariage pour 1 lune de miel
Tony et Nico ont été mariés par le maire de Nice, Christian Estrosi

TÊTU : En 2014, un couple de lesbiennes avait participé à l’émission et avait fait l’objet d’insultes homophobes sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter, qui n’est pas toujours très bien modéré. Cela vous inquiète-t-il pour votre participation ?

Tony : On a lu quelques propos homophobes dans la presse (dans les commentaires d’articles ndlr). On ne peut malheureusement pas tout endiguer.

Nico : On a choisi de s’exposer donc on assume. Et puis, de toute façon tout ça retombera très vite. Même s’il y a des gens à qui ça ne plaira pas, ça sera vite oublié. On ne se fait pas de souci !

TÊTU : Donc dans l’ensemble le retour est plutôt voire très positif.

Tony : Oui; vraiment ! La plupart des gens sont bienveillants, curieux. On nous a posé beaucoup de questions, les gens sont très interrogatifs mais positivement. On nous a demandé comment on allait organiser notre mariage, comment ça se passait. Comme si, dans leur esprit, c’était forcément différent. (rires)

Nico : Donc c’est important encore une fois de leur montrer que c’est un mariage classique, qu’il n’y a rien d’extravagant.

TÊTU : Merci messieurs d’avoir accepté de répondre à nos questions. On vous souhaite bonne continuation et bonne chance.

Tony et Nico : Merci à TÊTU de nous avoir donner la parole.

 

ads