Les bonnes adresses pour un week-end gay-friendly à Bruxelles
Destinations

Les bonnes adresses pour un week-end gay-friendly à Bruxelles


Découvrez notre itinéraire et nos bonnes adresses pour profiter de Bruxelles le temps d’un week-end gay-friendly.

Voilà une ville peu banale car double capitale : de la Belgique et de l’Europe. Il n’y a que les Belges pour inventer ça, une fois ! Toujours est-il que la double casquette de Bruxelles lui confère une ambiance unique, un charme à part. Tout le monde vous le dira, la ville a connu une profonde mutation urbaine, sociale et culturelle depuis qu’elle est devenue la capitale de l’Union Européenne. Aujourd’hui, c’est une ville extrêmement dynamique malgré sa taille modeste. Il faut dire que c’est toute l’Europe qui s’y retrouve. Il faut la visiter pour se rendre compte de sa dimension multiculturelle et cosmopolite. Même à Paris et Londres, on ne le ressent pas de la même manière tellement Bruxelles est condensée. Ici, toutes les nationalités se mélangent, d’abord au sein des institutions européennes mais également à la terrasse des cafés ou dans le clubs. Un joyeux melting pot à découvrir sans tarder.

Bruxelles week-end gay-friendly bonnes adresses itinéraire

Elle a tout d’une grande

Bruxelles n’est pas immense mais c’est ce qui fait son charme. Et c’est sans compter sur les dizaines de milliers de personnes qui y travaillent la semaine. De fait, la capitale belge a beaucoup à offrir pour contenter tout ce beau monde. Mais que faire si vous ne deviez rester qu’un court week-end ? Il y a énormément de musées (Magritte, Centre belge de la bande-dessinée, musée Horta…) et d’expositions ponctuelles à visiter à Bruxelles. Vous pouvez évidemment en arpenter quelques-unes. D’ailleurs, une galerie d’un nouveau genre vient d’ouvrir ses portes, un concept store gallery permettant aux jeunes artistes de se faire connaître à moindre frais, notamment grâce à un arbre à tableau. On ne vous en dit pas plus !

Cependant, la plus belle manière de profiter de Bruxelles lors d’un weekend est de se promener à travers ses rues et ses places. Durant les fêtes de fin d’année, la ville se pare de décorations et installe des marchés de Noël, comme sur la place Sainte-Catherine. Vous pourrez y déguster ce qui fait l’âme de la Belgique : chocolats, bières et gaufres en tête. Bruxelles a également été l’un des berceaux de l’Art nouveau, notamment grâce à Victor Horta. Visitez la maison qui porte son nom au 25 rue Américaine. Autre bel exemple de cette architecture du début du XXe siècle, le magasin Old England en plein cœur du quartier des musées et à deux pas du Palais royal.

Ensuite, vous ne pourrez éviter la Grand Place, le centre névralgique et historique de Bruxelles. Mondialement connue pour sa richesse ornementale, cette place est absolument incroyable tant elle est ciselée dans ses moindres détails. Elle abrite l’hôtel de ville, la maison du roi et les maisons de toutes les corporations que connaissait la ville au Moyen-Âge. Après avoir pris des dizaines de photos, installez vous au Roy d’Espagne – un café mythique datant de 1697 – pour y déguster un chocolat chaud des plus onctueux. Juste derrière, la rue des Bouchers est l’artère touristique par excellence avec ses restaurants digne du quartier Saint-Michel à Paris. A éviter ! Par contre, empruntez-la pour aller admirer le célèbre Manneken Pis, qui se vêt différemment selon les saisons et l’humeur. Si observer une petite statuette en train d’uriner ne vous tente absolument pas, rendez-vous au Délirium café, une autre institution bruxelloise. C’est le bar qui propose le plus de bières au monde. Les plateaux accrochés au plafond sont un attrait à eux-seuls.

Enfin, dirigez-vous vers l’esplanade du palais de Justice. Premièrement, le bâtiment est tout bonnement incroyable de part ses dimensions monumentales. Deuxièmement, depuis l’esplanade, vous pourrez admirer une superbe vue – notamment au coucher du soleil – sur le vieux quartier en contrebas : les Marolles. Empruntez l’ascenseur non loin pour descendre dans ce quartier arty/bobo/hipster où vous trouverez une myriade de restaurants pas cher. Le dimanche vous pourrez même tomber sur une chouette braderie. Et puis, c’est aussi la que ça swingue.

Bruxelles week-end gay-friendly bonnes adresses itinéraire

Jusqu’au petit matin

A Bruxelles, vous pourrez faire la fête toute la nuit. Vous pouvez commencer dans le quartier Sainte-Catherine ou Saint-Géry. La charmante place du même nom propose de nombreux bars pour satisfaire toutes les envies. Au Gecko, c’est cocktail dans une ambiance industrielle. A la Machine et au Café Central, on peut même danser. Autre lieu réputé, le bar Le Corbeau, rue Saint-Michel. La déco est désuète et légèrement kitch. L’ambiance est survoltée : on finit même par danser sur les tables… Attention : à éviter pour les claustros et adeptes des ambiances plus posées. A partir d’une certaine heure, on n’arrive même plus à se frayer un chemin jusqu’au bar et la chaleur est écrasante.

Pour ce qui est des bars gays, ils se situent principalement dans la rue du Marché au charbon : le Baroque, le Boys Boudoir, le Belgica ou encore le Dolores.

Pour mieux connaître le milieu associatif LGBT bruxellois, direction la Rainbow House, une plateforme qui regroupe les associations LGBT de la ville. En son sein existe également un bar où sont régulièrement organisés des débats, des expositions et des soirées. Un endroit alternatif et accueillant.

Pour les soirées clubbing, il y a évidemment la célèbre Démence. Elle se déroule une fois par mois au non moins célèbre club Le Fuse, dans le quartier des Marolles (vous savez, en contrebas du palais de Justice). C’est probablement l’une des plus importantes soirées gays d’Europe. A faire si vous aimez les grosses soirées électro avec plein de mecs musclés et torses nus.

Sinon, optez pour deux autres soirées moins mainstream : Los Niños et Vicuna. Des soirées qui ont lieu plusieurs fois par an et qui changent d’endroit à chaque fois : station de métro, bateau… L’ambiance et le son aussi changent suivant la soirée mais la musique est le plus souvent à tendance électro même si du pop, rock ou punk peuvent venir pimenter la sélection musicale. Vicuna a la particularité de proposer de la musique presque exclusivement sur vinyls.

Avec tout ça, pas sûr qu’on vous revoie en France de sitôt 😉

Crédits photo : Instagram

  • theo_clg

    Article intéressant étant Bruxellois mais je tiens tout de même à précisé que Bruxelles ne compte pas 200.000 habitants mais 1.000.000, c’est tout de même 5 fois plus..
    Je conseille également le bar « Chez maman » situé non loin de la rue du marché au charbon précédemment citée. Il s’agit d’un bar sur deux étages avec des shows transformistes, très sympa!

  • Nicolas Arimont

    Vous avez oubliez plein de bar gay …
    La boule rouge
    Le station
    Le détour
    C’est ma tournée
    La cave à vin
    La réserve
    Chez maman

    Article pas très bien ficelé. .. a se demander si qqun est venu à Bruxelles pour le faire et prendre la tendance interne loooooooool

  • Philippe Britton Bear Le

    Mais sérieusement… vous êtes vraiment venu à Bruxelles ???
    Bruxelles, c’est 1.200.000 habitants…
    le magasin Old England est en fait le musée des instruments de musique depuis 2008
    le manneken pis est à l’angle de la rue de l’étuve et de la rue du chêne depuis le 17ème siècle

    Le Boys Boudoir est, quant à lui, le repère des mecs qui se veulent « masculins ». j’ai explosé de rire !!! le boys boudoir est le repère des mecs queer et twinks !!!!
    Le Belgica n’est plus depuis bientôt 10 ans le bar le plus populaire de Bruxelles. Et loin s’en faut…
    le Dolores n’a pas du tout « une clientèle plus mature ».
    En revanche, pourquoi faire l’impasse sur
    – le CMT – C’est Ma Tournée (nouveau bar gay /jeunes)
    – la réserve (autre bar bears et hommes matures)
    – le Station Bxl (bar bear),
    – le Stammbar (unique sexclub de Bruxelles),
    – Chez Maman : institution s’il en est, club à drags réputé

  • Loowan Vincent

    Les soirées « La Démence » sont exceptionnelles on s’y amuse vraiment bien toute la nuit, en plus c’est génial ça ouvre à 22h.
    Une super musique, plusieurs pistes pour s’éclater… Un pur bonheur cette
    boite… Dommage quelle soit à 1000 km de chez moi … Snif..!

  • Loowan Vincent

    Les soirées « La Démence » sont franchement exceptionnelles on s’y amuse
    toute la nuit, un truc de dingue, en plus c’est génial ça ouvre à 22h.
    Une super musique, plusieurs pistes sur plusieurs niveaux pour s’éclater…
    C’est un pur bonheur cette boite, une vraie tuerie…
    Oui ils y organisent probablement les plus importantes soirées gays d’Europe..
    Dommage quelle soit à 1000 km de chez moi … Snif..!

ads