Timothée Chalamet versera son cachet du dernier Woody Allen à un centre LGBT
Actualité

Timothée Chalamet versera son cachet du dernier Woody Allen à un centre LGBT


« Je ne veux pas tirer profit de mon travail sur ce film », a déclaré Timothée Chalamet sur Instagram, à l’affiche de la romance gay très attendue Call me by your name.

Papa français mais naissance outre-Atlantique. Timothée Chalamet, malgré son patronyme gaulois, est né à New York en 1995 d’une mère américaine. Son nom vous est peut-être encore inconnu, pourtant son visage enfantin et ciselé s’est déjà infiltré dans plusieurs blockbuster et shootings de mode. Souvent fils du héros, dans Homeland ou dans Interstellar, le petit frenchy s’est taillé une place aux côtés des plus grands. Il a aussi fait jaser la presse people en sortant avec Lourdes Leon, la fille de Madonna ; les deux ados stars fréquentaient le même lycée new-yorkais, LaGuardia High School of Performing Arts, et se sont séparés après un an de relation à cause de l’infidélité de Timothée, disent les tabloïds. Son diplôme en poche, Timothée Chalamet enrichit encore son CV en intégrant la prestigieuse université de Columbia. Il expliquera au magazine The Verge que selon lui, c’est en faisant des études et en réalisant des expériences qu’un comédien apprend à faire de bons choix.

Révélé dans une romance gay

L’année dernière, il décrochait son premier rôle principal. Dans Call me by your name, le dernier long-métrage de Luca Guadagnino qui s’inspire du roman d’André Aciman, il incarne un lycéen en vacances avec ses parents dans le nord de l’Italie qui tombe sous le charme d’un étudiant de son père. (TÊTU le diffusera en avant-première au cinéma Gaumont-Opéra lundi 22 janvier.)

Timothée Chalamet Call me by your name

Sa performance espiègle dans le film l’a invité dans les pages de GQ et de Vogue, sur le plateau d’Ellen DeGeneres ou de Jimmy Fallon, et l’a même hissé jusqu’à une nomination aux Golden Globes 2017. Mais le trophée du meilleur acteur est finalement revenu à Gary Oldman. En France, où le film sortira en salles le 28 février prochain, l’œuvre de Luca Guadagnino a déjà remporté le prix spécial du jury au Festival international du film de La Roche-sur-Yon, et le Grand Prix du festival du film LGBT Chéries-Chéris à Paris. Timothée Chalamet continue son ascension : à 22 ans, il commençait cet été le tournage de A Rainy Day in New York, le prochain film de Woody Allen à la sortie en salles encore inconnue. mais entre-temps, dans les secousses de l’affaire Weinstein, l’opinion publique a arrêté de fermer les yeux sur les frasques des plus grands noms de la réalisation.

À LIRE AUSSI :

« Call me by your name », la séance So Gay-Friendly TÊTU/Gaumont

« Un bon rôle n’est pas le seul critère »

Woody Allen, dont la fille adoptive Dylan Farrow dénonce les attouchements sexuels lorsqu’elle avait 7 ans depuis les années 90 et qui a même répété ces allégations en 2014, fustigeant par la même occasion l’ignorance du milieu, est devenu persona non grata à Hollywood. Plusieurs comédien.ne.s ont exprimé dans les médias leurs regrets d’avoir tourné sous la direction du réalisateur. Greta Gerwig et Ellen Page, qui jouèrent toutes les deux dans To Rome With Love, mais aussi Mira Sorvino, qui fut l’une des premières à “balancer” Harvey Weinstein et David Krumholtz (Numbers, Wonder Wheel).

À LIRE AUSSI :

Ellen Page balance les porcs homophobes et sexistes d’Hollywood

La liste s’allonge avec Rebecca Hall. Révélée aux côtés de Scarlett Johansson et Pénelope Cruz dans Vicky Cristina Barcelona en 2008, elle retrouvait Woody Allen sur le plateau de A Rainy Day in New York. La comédienne de 35 ans a déclaré le 14 janvier qu’elle reverserait l’intégralité de son salaire perçu sur ce film au mouvement Time’s Up qui lutte contre le harcèlement sexuel et les discriminations. Griffin Newman, également au casting, suit l’initiative et ce matin, c’est leur jeune collègue de plateau qui s’est fendu d’un message éclairé sur Instagram :

Cette année a marqué un tournant dans ma manière de voir et de sentir tellement de choses. (… ) Jusqu’à présent, j’ai choisi mes projets comme un jeune acteur essayant de marcher dans les pas des acteurs les plus aguerris ayant mon admiration. Mais j’ai appris qu’un bon rôle n’est pas le seul critère lorsqu’il s’agit d’accepter un travail – ça m’est apparu beaucoup plus clairement ces derniers mois en assistant à la naissance d’un puissant mouvement désirant mettre fin à l’injustice, l’inégalité et par dessus tout le silence.

On m’a demandé dans plusieurs interviews récentes de m’expliquer sur mon choix de tourner un film avec Woody Allen, l’été dernier. Je ne peux répondre à cette question pour des obligations contractuelles. Mais voici ce que je peux dire : je ne veux pas tirer profit de mon travail sur ce film.

Lutte contre les violences sexuelles et les LGBTphobies

Timothée annonce qu’il fera don de l’intégralité de son salaire sur A Rainy Day in New York à l’association Time’s Up, à RAINN, plus grand organisme de lutte contre les violences sexuelles aux États-Unis, ainsi qu’au centre LGBT de la ville de New-York qui accueille et offre des services de santé et de bien-être aux personnes homos, trans, bi et intersexes de la ville. « Je veux être digne de me tenir aux côtés des artistes courageux qui se battent pour que chacun soit traité avec le respect et la dignité qu’il mérite. »

Créé il y a quelques semaines par 300 professionnelles du cinéma et de la télévision, Time’s Up a déjà récolté près de 17 millions de dollars, dont 1,5 million offert par l’acteur Mark Wahlberg, en pleine polémique sur sa différence de salaire avec Michelle Williams pour Tout l’argent du monde.

 

À LIRE AUSSI :

Plusieurs mannequins accusent les photographes Mario Testino et Bruce Weber de harcèlement sexuel

#Metoo : Les femmes et les hommes qui ont « brisé le silence », personnalités de l’année du Time

Couverture : @tchalamet/Instagram

  • Petit frenchy ou petit yankee ? Il est plutot americain malgre son arbre genealogique !! Merveilleux dans le merveilleur Call me by your name, en tout cas.

    • Julien Deb’s

      en faite quelle importace ca a qu’il soit français ou américain 😉

      • Rien n’est important, en fait. Mais lui ne se considère pas français, d’après ce que j’ai vu.

ads