destinationsVivez à l'heure madrilène le temps d'un week-end

Par Jérémie Lacroix le 04/05/2016
Madrid Vivez à l'heure madrilène

La Marche des fiertés de Madrid arrive à grand pas. L'occasion rêvée pour découvrir le cœur palpitant de l'Espagne et l'une des capitales les plus animées d'Europe.

À l'image du pays dont elle est la capitale, Madrid est chaleureuse, multiple et colorée. Celle qu'on surnomme parfois la ville qui ne dort jamais est d'une impressionnante diversité pour qui souhaite en découvrir les nombreux attraits le temps d'un long week-end. De son ambiance festive incontestable à sa richesse artistique, culturelle et gastronomique, en passant par sa formidable tolérance, Madrid ne peut que vous séduire. Vous ne voudrez plus en partir...
 

Madrid Vivez à l'heure madrilène
Puerta del Sol

Puerta del Sol : le coeur palpitant de Madrid

Quel meilleur endroit pour débuter sa découverte de Madrid. En effet, la place de la Puerta del Sol (la Porte du Soleil) est le centre névralgique de la capitale espagnole. C'est vers elle que convergent certaines des rues historiques de la ville. D'ailleurs la Puerta del Sol est le point zéro de toutes les routes d'Espagne, l'équivalent du parvis de Notre-Dame.
La place accueille également la célèbre horloge de la Casa de Correos, le siège de la communauté de Madrid. Chaque 31 décembre elle devient le centre d'attention de tout le pays puisque  cette horloge est utilisée pour décompter les douze coups de minuit. Moment durant lequel les Espagnols avalent traditionnellement douze grains de raisin avant la fin du compte à rebours. Une cérémonie retransmise à la télévision et suivis par des millions d'Espagnols.
Enfin, en plus d'être le point de rencontre des routes d'Espagne, la place est également le point de rencontre de la jeunesse madrilène, le lieu étant idéalement situé en plein centre de Madrid. C'est notamment au pied de la célèbre statue de l'Ours et de l'Arbousier que vous pourrez donner rendez-vous à n'importe quel madrilène. La statue étant l'emblème de la ville. C'est dire l'importance de cette place pour Madrid, pour l'Espagne et pour les touristes en quête de lieux remarquables.

Madrid Vivez à l'heure madrilène
Le Christ à la colonne, Le Caravage

Du Caravage aux réalistes de Madrid

Madrid fait également la part belle à la culture et compte parmi les plus beaux musées au monde, pour la plupart réunis au même endroit sur le Paseo del Arte. Pas moins de quatorze musées et institutions culturelles et artistiques se bousculent sur cette promenade réputée de la capitale espagnole. Cependant, les trois plus grands musées méritent indéniablement le détour.
Le musée national du Prado est le plus grand musée de Madrid. Il renferme une impressionnante collection de peintures allant du XIVème eu XIXème siècle et ayant notamment été amassés par les familles royales des Habsbourg et des Bourbon. Ainsi vous découvrirez les chefs d’œuvres des grands peintres espagnols que sont Velázquez et Goya mais également des artistes étrangers : Greco, Rubens, Poussin, Rembrandt...
Le musée Renia Sofia présente quant à lui des œuvres contemporaines allant de 1900 à nos jours. Vous contemplerez les oeuvres d'artistes espagnols de renom tels que Miro, Gris ou Dali. Évidemment, ne manquez pas la plus célèbre toile du musée, l'immense Guernica de Picasso.
Enfin, visitez absolument le Musée Thyssen-Bornemisza. C'est notre préféré ! En effet, le musée regroupe à la fois de l'art ancien, moderne et contemporain. Actuellement, une superbe exposition rassemble 75 oeuvres d'artistes ayant vécu et travaillé dans la capitale espagnole : les réalistes de Madrid. Lui succédera une grande exposition intitulée "Caravage et les peintres du Nord", rétrospective sur l'école d'Utrecht inspirée par le maître italien.

Madrid Vivez à l'heure madrilène
Quartier de Chueca

L'incontournable quartier de Chueca


Chueca est le célèbre quartier gay de Madrid. Pourquoi célèbre ? D'abord parce qu'à la fin des années 70, c'est un haut lieu de la Movida, le mouvement culturel et créatif qui a touché l'ensemble de l'Espagne après la mort de Franco. Pedro Almodovar en est un des plus fameux représentants.
Le quartier est ensuite laissé à l'abandon puis bénéficie de la politique de réhabilitation entreprise par la mairie de Madrid. Petit à petit, le quartier renaît. Les premiers bars, restaurants et clubs commencent à fleurir, notamment les établissements gays. Le quartier devient de plus en plus populaire et tendance. C'est aujourd'hui un lieu incontournable pour qui souhaite découvrir la communauté gay madrilène et faire la fête jusqu'au bout de la nuit.
A noter que le quartier a connu un important phénomène de gentrification. Bien que très abordable pour les touristes qui viennent s'y restaurer, les loyers y sont particulièrement élevés. De fait, de nombreux madrilènes se tournent désormais vers le quartier de Lavapiès, à quelques encablures. Historiquement quartier d'émigrés, il voit aujourd'hui sa population - en quête de loyers abordables - se diversifier. N'hésitez surtout pas à aller y faire un tour. Melting pot assuré !

Madrid Vivez à l'heure madrilène
Palacio de Cibeles (mairie de Madrid) pavoisé aux couleurs de l'arc-en-ciel durant la Marche des fiertés

La plus grande Gay Pride d'Europe

Dès qu'on évoque une des gay prides d'Europe, on a toujours l'impression que chacune se targue d'être la plus grande. L'éternel course aux superlatifs. Néanmoins, on peut bien accorder à Madrid la palme de la plus grande Gay Pride d'Europe : El Orgullo. Car c'est bien dans la capitale espagnole qu'afflue des centaines de milliers de touristes venus du monde entier pour assister à l'événement gay de l'année. Elle attire en moyenne 2 millions de personnes dans les rues de la ville.
El Orgullo de Madrid a lieu cette année du 29 juin au 3 juillet. Cinq jours durant lesquels une riche programmation vous sera proposé. Ne manquez pas la Carrera de tacones, la célèbre course en talons complètement loufoque qui se tiendra le jeudi 30 juin. Le vendredi optez pour l'élection de Mister Gay España depuis la Plaza de Callao. Le samedi aura évidemment lieu l'impressionnante Manifestación Estatal, le défile de la Gay Pride dont le thème cette année est "Des lois pour l'égalité, maintenant !".
Bien évidemment, les plus importants clubs de la capitale espagnole seront de la partie. Fabrik, l'une des plus grandes discothèques de la ville et à l'aura internationale puisqu'elle se classe depuis plusieurs années dans le top 5 des meilleurs clubs au monde. Situé à l'extèrieur de Madrid, vous pourrez y accéder facilement en transport en commun. Sinon, optez pour les deux soirées ultra-populaire en plein centre de Madrid : Kluster et Matrix. La première a lieu au Changó Club et la deuxième au Club Marco Aldany. Incontournables dans la scène gay madrilène.
Enfin, Madrid organisera la World Pride du 23 juin au 2 juillet 2017. Ce grand festival réparti dans de nombreux quartiers de la ville comprendra des concerts et des fêtes à l'air libre, de l'art, de la culture, des conférences et des activités sportives, dont l'événement central sera la Marche mondiale des fiertés LGBT.

Madrid Vivez à l'heure madrilène
Danseuse de flamenco

Vibrez aux sons du flamenco

En plus d'être la capitale de l'Espagne, Madrid est la capitale du flamenco. En effet, tout artiste souhaitant percer dans cet art se doit de passer par la capitale espagnole. Le flamenco est à la fois un genre musical et une danse qui provient d'Andalousie dans le sud de l'Espagne. C'est l'un des éléments culturels et artistiques les plus caractéristiques de l'Espagne.
Des voix empreintes de douleur et de déchirement du cante jondo jusqu'aux rythmes de joie et de bonheur des sevillanas et rumbas, le flamenco est d'une grande diversité. Peu importe que l'on parle espagnol, son expressivité à fleur de peau est accessible à tous.
A Madrid, on peut assister tous les soirs de la semaine à un spectacle de flamenco. Que ce soit dans l'un des nombreux grands théâtres de la ville ou dans un tablao, lieu typique où se produisent les artistes de flamenco. Certains de ces lieux sont de véritables institutions dans la ville.
C'est le cas de Corral de la Morería, considéré comme le temple du flamenco à Madrid. Ouvert en 1956, c'est l'un des plus anciens tablaos de la capitale. Il dispose actuellement d’un groupe propre et permanent de danseurs, guitaristes et chanteurs. C’est un lieu de la nuit madrilène qu'il ne faut pas manquer pour un dîner-spectacle.
Torres Bermejas est un des autres tablaos célèbres de Madrid. Reproduisant la décoration de l'Alhambra de Grenade, le lieu existe depuis cinquante ans à deux pas de Gran Via, l'une des principales artères de Madrid. La salle est également réputée pour sa cuisine traditionnelle et de qualité.

Madrid Vivez à l'heure madrilène
Ion Fiz, styliste madrilène

Shopping sous le soleil madrilène

Madrid est l'endroit idéal pour faire du lèche-vitrine. En effet, l’Espagne est relativement moins cher pour nos bourses françaises et le pays possède certaines des marques de prêt-à-portée les plus connus au monde. La première d'entre elles est sans nul doute le groupe Inditex, le géant espagnol du textile (devant H&M) aux multiples marques : Zara, Pull & Bear, Massimo Dutti, Bershka... D'autres marques comme Mango, Desigual, Camper... ont aussi su se faire une place à l'international.
Le quartier de Salamanca et notamment la Calle Serrano - l'artère la plus chic de la capitale espagnole - sont les lieux incontournables pour tout fashionista à la recherche de grandes griffes espagnoles et internationales. Et ce ne sont pas les jeunes créateurs haut de gamme qui manquent, à l'image d'Ion Fiz, le nouveau chouchou de la mode espagnole.
Chueca regroupe un important viviers de jeunes créateurs talentueux et montants, l'avant-garde espagnole. Le quartier voisin de Malassaña fait quant à lui la part belle aux boutiques rétros et alternatives.
Le quartier autour de la Puerta del Sol est le lieu idéal pour faire du shopping quand bon vous semble. Les rues de Preciado, Carmen et Arenal forment l'un des "centres commerciaux à ciel ouvert" les plus remarquables de la ville. Ouvert sept jours sur sept contrairement aux magasins généralement fermés le dimanche. Bon à savoir !
Enfin, n'hésitez pas à aller faire un tour dans l'un des nombreux Corte Inglès que compte Madrid. C'est l'équivalent de nos Galeries Lafayette et vous y trouverez forcément votre bonheur.

Madrid Vivez à l'heure madrilène
Marché au puces du Rastro

Chinez selon vos envies dans le Rastro

Comment parler emplettes et shopping sans évoquer l'emblématique marché aux puces du Rastro. Le Rastro est un pâté de maisons situé dans le quartier de la Latina. C'est le rendez-vous incontournables des madrilènes et des touristes le dimanche et les jours fériés.
Pour la petite histoire, "rastro" signie "trace" en espagnol. Ce nom providendrait donc de la trace de sang que laissaient les animaux entreposés à même le sol par les abattoirs et tanneries qui occupaient auparavant le quartier.
Les puces accueillent plus de 1000 vendeurs et c'est une véritable caverne d'Ali Baba que vous découvrirez en arpentant ses rues. En effet, chaque zone du quartier est spécialisée dans différents articles. Ainsi, vous pourrez aussi bien acheter des fripes et des revues anciennes que des animaux de compagnie et des objets artisanaux. Un univers incroyable et grouillant de vie.
Terminez votre excursion par un apéritif au vermouth et quelques tapas dans la rue de Riberas de Curtidores. C'est la tradition !

Madrid Vivez à l'heure madrilène
Cocido madrileño

On s'en lèche les babines !

Madrid est le cœur de l'Espagne. On y retrouve toute la diversité de la cuisine du pays : galicienne, andalouse, catalane...
Vous ne pouvez visiter Madrid sans déguster de délicieux tapas : de petits amuse-gueules typiques composés de différents ingrédients. En espagnol, "tapar" signifie couvrir. Le nom de "tapas" proviendrait dont de la tranche de fromage et de jambon qu'on déposait sur le verre de vin pour former une sorte de couvercle pour éviter que les mouches ne viennent s'y enivrer.
Il n'y a pas de recettes spéciales. Il s'agit de toute nourriture servie en petite quantité. Les tapas sont bien évidemment adaptés d'une région à une autre mais dans l'ensemble vous retrouverez les mêmes ingrédients principaux . Jambons et fromages bien sûr, les plus fameux étant respectivement le Bellota et le Manchego. Mais également des fruits de mer (moules, couteaux, coques, calmars, poulpes...), poissons, légumes (poivrons, tomates...), œufs...
La Latina est un excellent quartier pour déguster des tapas à n'importe quelle heure du jour et la nuit. Les différents marchés de la ville proposent également, en plus de faire ses courses, de s'asseoir pour picorer de délicieux tapas préparés devant vous. Le marché de San Miguel est l'un des plus connus, tant de part son architecture - unique vestige madrilène des structures métalliques comme nous les connaissions aux Halles à Paris - que de part la qualité des produits proposés.
Enfin, notez que la chaîne de restaurants Grupa Andalina propose dans divers quartiers de Madrid des restaurants d'une très grande qualité à prix très compétitif : Bazaar (Calle Libertad), La Gloria de Montera (Calle del Caballero de Gracia) ou encore La Finca de Susana (Calle del Príncipe). Goûtez absolument l'une des spécialités de Madrid, le cocido madrileño (plat à base de pois chiches, légumes, jambon serrano, chorizo...).

Madrid Vivez à l'heure madrilène
Entrée du parc du Retiro

Envie de calme et de fraîcheur ?

Madrid est l'une des capitales les plus hautes d'Europe. Elle bénéficie d'un climat privilégié. Il y a peu de chances que vous receviez une goutte de pluie en été. La température est d'environ 25° mais peu monter au-delà pour une vraie sensation de vacances.
Il se peut donc qu'après une nuit mouvementée, une séance de shopping effrénée ou un marathon culturel vous ayez une folle envie de vous rafraîchir au calme. Pas de problèmes ; Madrid vous l'offre également.
Une des activités extrêmement populaire à Madrid est de se rendre dans l'une des nombreuses piscines municipales à ciel ouvert de la capitale. Elles sont littéralement prises d'assaut par des hordes de madrilènes plus agréables à regarder les uns que les autres. Les deux plus gay-friendly sont les piscines Universidad Complutense (quartier Princesa) et Lago (quartier Casa de Campo).
En outre, un haut lieu de la jeunesse madrilène est le magnifique parc du Retiro. De nombreuses statues et une splendide verrière embellissent le poumon vert de la ville où les madrilènes viennent pique-niquer entre amis ou juste se prélasser à l'abri de la chaleur.
Enfin, en été profitez des rooftop (azoteas) qui s'ouvrent pour les beaux jours en haut des plus beaux bâtiments de Madrid. Nos coups de coeur, la terrasse en haut du Palacia de Cibeles, la mairie de Madrid, et celle en haut du Círculo de Bellas Artes, un centre culturel privé.

Madrid Vivez à l'heure madrilène
Tolède

D'une capitale à une autre, il n'y a qu'un pas

Madrid est la capitale d'Espagne depuis 1561. Avant cela, c'est Tolède qui accueillait la monarchie espagnole.
Son centre est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO et conserve le même tracé qu'au Moyen Âge. Une ballade aux détours de ses étroites ruelles vous fera découvrir la richesse de son histoire mêlant tradition chrétienne, juive et arabe.
La ville est encerclée par une muraille en très bon état. Construite par les Romains, elle a été consolidée par les Arabes pour nous parvenir en l'état aujourd'hui. La porte principale est celle de Bisagra, l'entrée de la ville.
La Mosquée du Christ de la Lumière est la seule qui perdure sur les dix que comptait la ville. Comme à Cordoue, la Mosquée est devenue une cathédrale après la reconquête et offre un magnifique témoignage du syncrétisme entre l'architecture mauresque et chrétienne.
La Synagogue du Transit possèdent de magnifiques murs recouverts de plâtreries précédant un intérieur de forme rectangulaire couvert par un superbe plafond à caissons. Elle abrite actuellement le Musée Sefardi.
La Cathédrale Primada - de style gothique - a été construite sur les ruines d'une église wisigothe, c'est dire son ancienneté.  La sacristie abrite une riche collection de toiles du Gréco, de Lucas Jordan, de Van Dick et de Goya. Mais toutes les dépendances sont elles-mêmes de véritables œuvres d'art, de la Chapelle des Nouveaux Rois à celle de Saint-Jacques, en passant par le chœur de style Renaissance, la chapelle mozarabe ou la salle capitulaire.
À 30 minutes de Madrid, il serait dommage de s'en priver.
 
Pour plus d'informations sur la ville de Madrid : www.esmadrid.com et www.spain.info