couple"Si je n'avais pas rencontré Lance, je ne serais plus plongeur" : l'interview touchante de Tom Daley au "Guardian"

Par Clément Boutin le 31/07/2018
Tom Daley

Le plongeur Tom Daley s'est confié, lundi 30 juillet, au quotidien anglais The Guardian dans une interview très personnelle. Il raconte notamment comment son mari, le réalisateur Dustin Lance Black, l'a poussé à ne pas abandonner le plongeon à 18 ans.

Si jeune et si mature. Le plongeur britannique Tom Daley, âgé de 24 ans, s'est confié au quotidien anglais The Guardian, lundi 30 juillet, dans une interview extrêmement personnelle, à l'occasion de la sortie de son livre « Tom's Daily Goal ». Il raconte comment, après avoir gagné une médaille de bronze aux Jeux olympiques de 2012, et peu après le décès de son père d'une tumeur au cerveau, il a failli tout arrêter.

« Autour de 2013, je me demandais 'Qu'est-ce-que je fais maintenant ?', explique-t-il. Je m'étais seulement concentré sur les JO de Londres en 2012, je voulais absolument essayer de gagner une médaille. Mais ensuite, je fais quoi ? J'étais éreinté. Je suis passé par des phases où je prenais du bon temps, je mangeais ce que je voulais, je sortais avec mes amis. J'étais un garçon de 18 ans quoi. Je ne savais même pas si je voulais encore plonger. Si je n'avais pas rencontré Lance, je ne serais plus plongeur. »

Et il a bien fait de persévérer dans sa discipline. Après les JO de 2012, le sportif a remporté une nouvelle médaille olympique à Rio, en 2016. Il a également obtenu la médaille d'or du plongeon individuel à 10 mètres aux Championnats du monde de natation de 2017, à Budapest.

Une orientation sexuelle questionnée

Au cours de l'article du Guardian, le britannique est également revenu sur toutes les interrogations autour de sa sexualité qui sont apparues quand il est devenu célèbre :

« En 2013, beaucoup de mes amis savaient que je n'étais pas forcément déterminé. Garçons, filles... Les journalistes me demandaient sans cesse : 'Vous avez une petite copine ?' et je répondais toujours : 'Non, le plongeon est ma priorité numéro 1'. Je n'ai jamais dit : 'Je n'ai pas de petit copine mais j'en cherche une'. Et un jour, quelqu'un m'a dit : 'Vous vous demandez parfois pourquoi les gens pensent que vous êtes gay ?', et j'ai répondu quelque chose comme : 'Peut-être parce que je passe la moitié de ma vie presque nu'. »

Toutes ces questions l'ont ensuite poussé à faire son coming-out, dans une vidéo touchante postée sur sa chaîne YouTube en décembre 2013. Il déclarait alors aimer un garçon. A savoir Dustin Lance Black, qu'il fréquentait depuis six mois.

Son rêve de fonder une famille

A cette époque, Tom Daley n'imaginait pas un seul instant qu'il pourrait, un jour, devenir père, et il en souffrait beaucoup, confie-t-il au Guardian. C'était, en effet, l'un des plus grands rêves de sa vie : « J'achetais des vêtements pour bébé depuis six ans, même avant que je ne rencontre Lance, quand j'avais 17 ou 18 ans. Il n'y a rien dont j'ai été plus certain dans ma vie que le fait de vouloir une famille. Une des choses qui m'a le plus meurtri, le plus bouleversé, quand j'ai fait mon coming-out, était que je ne serais jamais en mesure de fonder une famille. Mais ensuite, j'ai évidement fait des recherches ».
Et les recherches ont payé. Tom Daley a récemment eu un bébé avec son mari par mère porteuse. Mais il n'a pas échappé aux critiques qui ont émergé après la naissance de Robert Ray Black-Daley : « Je me rappellerais toujours du moment où Kanye West et Kim Kardashian ont annoncé qu'ils avaient recours à une mère porteuse. Kim avait apparemment des problèmes de santé. Et tout le monde disait 'Oh mon dieu, c'est tellement adorable qu'elle ait un troisième enfant'. Mais dès qu'il s'agit de deux hommes, le discours change d'un coup ».
Pourtant, quand on voit les photos que le couple poste régulièrement sur Instagram, on se dit que Tom et Lance feront de parfaits papas. Et le champion olympique ne fait que nous le confirmer quand il confie au Guardian : « Nous savons que nous allons aimer cet enfant plus que tout au monde ».
https://www.instagram.com/p/BlGRSslBHdG/?hl=fr&taken-by=tomdaley
Crédit photo : capture d'écran Instagram.