EminemLe titre du nouveau morceau d'Eminem laisse espérer le meilleur... ou le pire

Par Samy Laurent le 30/10/2019
Eminem

Un extrait d'un nouveau morceau entre Eminem et Joyner Lucas vient de sortir sur les réseaux sociaux. Et son titre "What If I Was Gay?"(" Et si j'étais gay") suscite de nombreuses interrogations...

L'ère de Eminem n'est pas encore révolue. L'artiste de légende continue de briller sur scène, comme lors de son immense concert le 25 octobre dernier à Abu Dhabi, et d'inspirer les nouvelles générations. L'un de ses plus récents collaborateurs n'est autre que Joyner Lucas, l'étoile montante dans le Rap US ayant déjà collaboré avec Kendrick Lamar ou encore Big Sean.

Ce lundi 28 octobre, pour faire patienter les fans, les deux rappeurs ont lâché un très court extrait de 13 secondes d'un des titres issu du prochain album de Lucas, "ADHD". "If I Was Gay ?", un titre qui provoque l'émoi sur la toile.

https://soundcloud.com/user-137210103/eminem-joyner-wiiwg-snippet

Des paroles mystérieuses

Dans ce court extrait, on peut entendre Lucas scander : "Et si je vous disais que je ne suis pas à ma place ? Attends, si je te disais que j’étais gay ?". Après quoi, Eminem emboîte le pas en rappant : "Qu’est-ce que ça ferait si j’étais un hypocrite qui a peur d’affronter la vérité ? Qu’est-ce que ça ferait si je vous disais que j’étais gay aussi ?". 

À LIRE AUSSI : Quand les drag-queens françaises font du rap, ça donne ça

Difficile d'identifier véritablement le but de ce titre dont la sortie reste encore inconnue. Peut-on dire qu'il s'agira d'un titre engagé en faveur des droits LGBT ou d'un simple morceau à prendre au second degré ?

Eminem et l'homophobie

Durant toute sa carrière, Eminem a fait face à des accusations d'homophobie dans ses titres, notamment à cause des nombreux "faggot" ("pédé") dans des chansons comme "Marshall Mathers" datant de mai 2000 et "Cleanin' Out My Closet".  Mais c'est dans "My Name Is" paru en janvier 1999, qu'une phrase avait particulièrement choqué.

Dans une interview pour Vulture, en décembre 2017, Eminem s'est expliqué : "La première fois qu'on m'a appelé "anti-gay", c'était pour "My Name Is" quand j'ai dit : 'Mon professeur d'anglais voulait coucher avec moi au lycée / Le problème c'était que mon professeur d'anglais était un mec". Tout ce que je voulais dire c'est que je ne suis pas attiré par ça. Donc quand j'ai commencé à me faire critiquer pour ça, j'ai pensé, 'ok, vous autres me pensez homophobe...' J'ai tenté alors de provoquer un peu plus ces gens qui m'accusaient de quelque chose que je n'étais pas. La vérité honnête c'est que rien n'a d'importance pour moi : Je n'ai aucun problème avec la sexualité, la religion ou la race de quelqu'un."

À LIRE AUSSI : Le featuring entre Bilal Hassani et Alkpote, un symbole de l’ouverture du rap français ?

crédit photo : Instagram