Chase Stokes, star de la série « Outer Banks », au cœur d’une polémique homophobe et raciste

Révélé par la dernière série pour ados de Netflix, le comédien de 27 ans est accusé d’avoir publié par le passé des posts homophobes, racistes et validistes sur ses réseaux sociaux.

À l’affiche d’Outer Banks où il incarne un jeune surfeur torturé par la disparition de son père, Chase Stokes a connu un gain de notoriété soudain avec l’arrivée de la série sur Netflix. Mais si l’on entend parler de lui ces derniers jours, ce n’est pas pour sa prestation à l’écran.

En effet, l’acteur américain est pointé du doigt pour d’anciens messages postés sur ses comptes Facebook et Twitter. Des messages homophobe et raciste retrouvés par certains internautes.

https://twitter.com/emmadoresniall/status/1262536100599549959

Bien que les posts en question aient depuis été supprimés, des captures d’écran de ces interactions problématiques ont atterri sur Twitter. Le comédien de 27 ans aurait ainsi utilisé des termes déplorables comme « nigga »« attardé » ainsi que « tapette » dans un message Facebook pour qualifier Justin Bieber. Comme l’atteste les images plus haut, tous ces propos ont été publiés entre 2007 et 2013. Si certains twittos veulent mettre ça sur le compte de l’immaturité au vu de son âge au moment des faits, d’autres trouvent ces posts totalement aberrants et inacceptables.

Des excuses éphémères

Devant l’ampleur croissante de ce bad buzz, Chase Stokes a partagé un message d’excuse sur ses réseaux sociaux. « J’ai posté des tweets insensibles, reconnaît-il. Mon Facebook a été hacké un nombre incalculable de fois. […] Encore une fois, je suis incroyablement désolé. Vraiment. J’espère que vous voyez ce que je fais et que je continue d’agir de la bonne manière en étant respectueux au vu du climat actuel. Ça n’excuse pas mes mots et je ne m’excuse pas moi-même ». Mais ces excuses furent de courte durée. Le post a ensuite été supprimé, de même que les messages problématiques évoqués plus haut.

Après l’évaporation subite de ces preuves accablantes ainsi que de son message d’excuse, Chase Stokes est revenu sur son compte Twitter comme une fleur, avançant que son « mot de passe a été changé » et que quelqu’un « avait évidemment eu accès à son compte ». Un hackeur qui supprime comme par magie ses tweets problématiques ?

Si bon nombre d’internautes ont montré leur soutien à l’acteur, assurant que tout le monde fait des erreurs et peut évoluer, d’autres ont été franchement déçus de sa réaction. Tout le monde peut effectivement changer, mais il s’agirait avant tout d’assumer ses propos regrettables plutôt que de faire comme si rien ne s’était passé.

Crédit photo : Chase Stokes via Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail