drapeau arc-en-cielEn Ukraine, un drapeau LGBT+ accroché sur la Statue de la Mère-Patrie... avec un drone

Par Timothée de Rauglaudre le 24/06/2020
ukraine

Pour compenser l'annulation de la Marche des fiertés en Ukraine, des activistes ont accroché un drapeau arc-en-ciel à une célèbre statue de Kiev.

C'est une façon on ne peut plus épique de célébrer le Mois des fiertés. Dimanche 21 juin, l'association Kyiv Pride a partagé sur sa page Facebook une vidéo où l'on voit un drone accrocher à l'épée de la Statue de la Mère-Patrie, à Kiev, capitale de l'Ukraine, un drapeau LGBT+. Cet édifice, de 9 mètres plus grand que la statue de la Liberté de New York, est un symbole de l'époque soviétique, inauguré en 1981 par Léonid Brejnev. La vidéo s'accompagne du hashtag #momwillunderstandandsupport ("Maman comprendra et soutiendra").

À LIRE AUSSI : L'Ukraine repeint un symbole de l'amitié avec la Russie pour l'Eurovision

Le symbole est fort : à Kiev, l'extrême droite a pignon sur rue et tente souvent de s'opposer aux manifestations LGBT+. En 2018, 56 militants d'extrême droite avaient été arrêtés par la police pour avoir tenté par la force de bloquer le départ de la Pride de Kiev. L'an dernier, la marche avait rassemblé plus de 8.000 personnes et s'était déroulée sans heurts malgré la présence persistante de l'extrême droite. Cette année, la Marche des fiertés de Kiev, comme partout en Europe, a dû être annulée en raison de la pandémie de Covid-19. En parallèle d'un événement en ligne, Kyiv Pride a décidé de marquer le coup en déployant ce drapeau arc-en-ciel de 6 mètres par 4 mètres.

Action légale

Après cette action, comme le note Queerty, Kyiv Pride a dû faire face à une vague de haine homophobe et de commentaires d'internautes accusant l'association de "vandalisme", de "dégradation" ou encore d'être "dans le péché et la honte", certains faisant remarquer que le drapeau avait été accroché le jour de la fête des Pères. Pourtant, l'entreprise qui a prêté le drone à l'association a tenu à indiquer que "les vols de drones ont été effectués en vertu de la législation en vigueur et selon les règles du Service d'État".

https://www.facebook.com/kyivpride/videos/191755285547735/

 

À LIRE AUSSI : Un soldat ukrainien fait son coming-out pour éveiller les consciences

La société a ajouté, dans un post Facebook : "Nous sommes contre toute manifestation d'agressivité envers la communauté LGBT+, que nous considérons comme étant du Moyen Âge." En Ukraine, bien que l'homosexualité ne soit pas pénalisée, les personnes LGBT+ continuent d'être exposés à d'importants préjugés et discriminations, dans un pays qui ne reconnaît toujours pas légalement les couples de même sexe. Comme le relève Out, un sondage de Democratic Initiatives a montré que, en 2018, 47 % des Ukrainiens pensaient que les droits LGBT+ devraient être limités ; 37,5 % seulement étaient contre les restrictions de droits.

 

Crédit vidéo : Page Facebook de Kyiv Pride