La véritable histoire queer et cool de ce tee-shirt devenu culte

La Belge la plus célèbre de France, Angèle, a choisi de faire son coming out sur Instagram aidée d’un tee-shirt au message très spécial. Derrière ce vêtement porte-drapeau, il y a l’œuvre passionnante de la photographe Rita Braz. Rencontre.

Ce tee-shirt est blanc, basique mais il porte une inscription rouge en lettres capitales : « portrait of Women who love Women ». Vu et liké par plus d’un demi-million de personnes, c’est ce vêtement qui, en plein cœur de l’été, a créé l’engouement sur Instagram. En effet, c’est avec ce tee-shirt que la chanteuse ultra-populaire Angèle a choisi de faire son coming out médiatique et d’officialiser sa relation avec l’entrepreneuse Marie Papillon. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

« Portrait of Women who love Women » Au moins, c’est clair... enfin non pas claire, Marie 🦋😘

Une publication partagée par Angèle (@angele_vl) le

A LIRE AUSSI : Angèle fait son coming out sur Instagram

 

Un objet d'art

Plus qu’un tee-shirt, « Portrait of Women who love Women », c’est d’abord un livre où se croisent en images 100 portraits de femmes qui aiment les femmes. Un objet d’art, comme un manifeste de la diversité défendu par Rita Braz : « Au travers de ces 100 portraits de femmes d'horizons, d'âges et de nationalités différentes, je voulais montrer une multiplicité de femmes amoureuses et briser les stéréotypes associés à cette minorité dont je fais partie. Le livre a été réalisé entre 2013 et 2017 lors de shootings à Berlin, Amsterdam, Lisbonne, Vienne, New York, Hambourg, Stockholm et Porto. ». 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Q Revolt book available in store, shipping everywhere in the world! www.qrevolt.com #qrevolt #lgbt #queerwomen #fightthegoodfight #equalitynow 🏳️‍🌈

Une publication partagée par Q Revolt (@q_revolt) le

Au dos du fameux tee-shirt adopté par Angèle, nous pouvons donc lire les prénoms de toutes ces femmes que Rita Braz tient aujourd’hui à remercier « pour avoir eu le courage d’associer leur visage à la cause ». Cette cause si justement défendue est bien celle de l’inclusivité. Et la photographe porte, avec Q Revolt, un message inspirant, nourri de son expérience personnelle, pour toutes ces femmes qui aiment les femmes, pas seulement les lesbiennes. 

Donner une chance aux femmes

« Je voulais qu’une plus grande diversité de femmes se sente incluses dans un projet - lesbiennes, bisexuelles, femmes trans, etc. Quand j’ai fait mon coming out, je vivais déjà à Berlin et je me sentais comme une étrangère dans les bars lesbiens, comme si je n’y avais pas ma place. Ça a été révolutionnaire pour moi lorsque j'ai réalisé, notamment grâce à mes ami.e.s que je pouvais être moi-même, ressembler à ce que je voulais et ne pas avoir besoin de correspondre aux stéréotypes que la société pouvait me dicter.

J'ai eu le privilège de vivre dans un environnement qui m'a montré toute cette diversité et m'a permise d'être moi-même. Je veux que les autres femmes aient cette même chance. Je veux leur donner le sentiment qu'elles peuvent être qui elles veulent et exprimer leur vraie personnalité, sans avoir besoin de s'inscrire dans un stéréotype ou se contraindre. »

Sold out

Un discours d’ouverture et de tolérance, qui encourage toutes les possibilités d’affirmation de soi. Ces messages inspirants, que chante Angèle depuis ses débuts ou qu’immortalise en photos Rita Braz, s’adressent aux femmes et encouragent leur liberté d’aimer. L’artiste s’enthousiasme très justement : « C’est extraordinaire que mon projet, né en 2013, soit toujours aussi pertinent en 2020 ! Je suis vraiment ravie que la publication d’Angèle ait donné la possibilité aux gens de connaître Q Revolt – « Portrait of Women who love Women ». Montrer la diversité et donner aux femmes les moyens d’être ce qu’elles veulent être, c’était mon objectif. ».

Cette expression de soi, elle s’exprime avec poésie entre les lignes du fameux tee-shirt aujourd’hui très médiatisé. D’ailleurs, victime de son succès, il est désormais sold out, pour le moment…

 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail