facebook

Festival de Cannes : Jodie Foster et son épouse cassent internet

Jodie Foster et son épouse, Alexandra Hedison, ont fait forte impression lors de la cérémonie d'ouverture du Festival de Cannes mardi 6 juillet. Le couple s'est montré plus complice que jamais et n'a pas laissé les internautes indifférents.

Que vous soyez jaloux de la femme de Jodie Foster, cela peut se comprendre. En revanche, impossible de rester de marbre face à cet adorable couple qui a foulé le tapis rouge de Cannes. Ce mardi 6 juillet, l'actrice de 58 ans recevait la Palme d'or d'honneur du festival. Lors de la cérémonie d'ouverture, elle s'est montrée particulièrement complice avec celle qui lui a passé la bague au doigt en 2014 : la photographe Alexandra Hedison. Des regards tendres, des sourires et un baiser qui a émoustillé la Toile. Sur Twitter, elles ont fait fondre le cœur de la "lesbosphère".

Un discours émouvant

L'actrice, qui depuis quelques années se consacre surtout à la réalisation, s'est avancée sur les marches de la Croisette afin de recevoir la plus haute distinction du festival. Cependant, elle a tenu à rappeler dans les pages de Télérama que c'est bien loin des lumières d'Hollywood qu'elle souhaite passer sa vie, "prendre soin et profiter de mon épouse et de mes enfants, voyager, apprendre". Elle est mère de deux garçons, Charles et Kit, nés en 1998 et 2001.

En 2013, lors de la cérémonie des Golden Globes, elle avait pour la première fois abordé son homosexualité et avait rendu hommage à cette relation passée avec son ancienne compagne. "Je ne pourrais en aucun cas être ici sans remercier l’un des plus grands amours de ma vie : mon héroïque coparent, ex-compagne amoureuse et âme sœur, confidente, partenaire de ski, conseillère, ma chère compagne pendant vingt ans, Cydney Bernard", avait-elle déclaré dans un discours émouvant. Cette même année, elle rencontrait Alexandra Hedison, qu'elle épouserait un an plus tard.

La photographe a joué dans la série The L Word

Le couple partage notamment cette tendance à rester à l'écart du tumulte et des projecteurs. La photographe avait également confié à TÊTU, alors qu'elle exposait ses œuvres à Paris en 2017 : "J'ai passé toute ma vie sous le feu des projecteurs. Ils ne brillaient pas forcément sur moi, mais sur mon père, sur la personne qui partage ma vie… Parfois j'essaie de l'éviter mais à d'autres moments je n'ai pas d'autres choix que de traverser. Ça me donne juste une autre perspective parce que tout ça n'est pas vraiment réel, c'est ce qui est derrière qui compte." 

Alexandra Hedison est cependant bien placée pour comprendre les exigences. Elle est en effet la fille de deux comédien·ne·s américain·e·s, David et Bridget Hedison. "J'ai grandi à Los Angeles, mon père était acteur donc mon cadre de référence était ce monde-là. Je croyais qu'être actrice était le bon moyen de m'exprimer", affirmait-elle à TÊTU. Elle finit par trouver sa véritable voie et apprend la photographie en autodidacte. Mais avant cela, elle incarnera un personnage récurrent de la série The L Word, de 2006 à 2009. Vous l'avez connue sous les traits de la documentariste Dylan Moreland, qui avait succombé au charme de l'envoûtante Helena Peabody.

LIRE AUSSI >> En couple, comment faire durer la sexualité ?

Crédit photo : Festival de Cannes via Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail