Abo

reportage"Passer du mode survie au mode action" : en Pologne, la communauté LGBT+ reprend espoir

Par Adrien Sarlat le 14/12/2023
Bart Staszewski brandit un drapeau aux couleurs LGBT+ à l'Assemblée lors du discours de politique générale de Donald Tusk.

La nomination du nouveau gouvernement dirigé par Donald Tusk signe en Pologne la fin de huit ans de règne du parti Droit et Justice (PiS), ouvertement homophobe. Une bouffée d’oxygène pour la communauté LGBTQI+, dont l’ostracisation s’est aggravée durant cette période.

Les chaises raclent le sol tandis que militants et députés prennent place autour de la table, dans la bonne humeur. "Nous avons mis de côté nos égos pour venir vous parler d’une seule voix aujourd’hui, alors j’espère que les partis de la coalition en feront autant pour tenter de faire avancer les choses", commence Bart Staszewski. Dans cette salle du Sejm, l'Assemblée nationale polonaise, tout le monde fait silence pour écouter le militant queer le plus célèbre du pays rappeler les enjeux de la rencontre. Pour la première fois depuis l’arrivée au pouvoir en 2015 du PiS, le parti Droit et Justice ultranationaliste et réactionnaire, les représentants des associations de défense des droits LGBTQI+ sont conviés au Parlement en tant que partenaires de discussion....