David Talaski, l’illustrateur qui transforme les super-héros en pin-up sexy

Avec son coup de stylet presque magique, cet artiste américain revisite la figure super-héroïque dans des artworks à l’esthétique vintage qui donnent un peu chaud.

Tony Stark en mini-short moulant, postérieur bien cambré, en train de passer un coup d’éponge sur son automobile clinquante… Ce n’est pas tous les jours qu’on peut admirer un tel cliché. Il fallait oser et c’est exactement ce qu’a fait David Talaski. Cet artiste trentenaire originaire de l’Oregon, aux États-Unis, s’est pris d’une passion aussi soudaine qu’exquise : sur sa page Instagram, le principal intéressé partage ses dessins singuliers, où il prend un malin plaisir à transformer nos super-héros Marvel et DC les plus virils en pin-up aguicheuses très 50’s.

Grosso modo, chaque exemplaire de cette série d’illustrations déroutante peut nécessiter plusieurs heures de travail, passées à alterner entre l’iPad et l’ordinateur pour Photoshop – ses deux outils inséparables. « Je ne sais pas si j’ai un style vraiment très distinct si je suis honnête, ou en tout cas, je ne saurais pas bien le décrire » concède l’illustrateur à TÊTU. « Cette série, par exemple, est grandement inspirée par des artistes du milieu de siècle comme Gil Elvgren et Duane Bryers, mais toutes mes œuvres ne correspondent pas à ce style-là ».

Renverser les normes

Pour lui, cette série d’artworks bien particulière a débuté il y a quelques années de ça, alors qu’il s’était dégoté une table dans le cadre d’une convention afin d’exposer son travail. « Je voulais faire quelque chose d’un peu coquin et d’un peu sexy en incluant certains de mes super-héros préférés, nous explique-t-il. L’illustration vintage de la pin-up est un genre que j’adore qui ne se prend pas au sérieux. L’idée de placer ces hommes baraqués dans des poses et des situations habituellement associées à des personnages féminins me fait beaucoup rire ». Et questionne, évidemment, la représentation de la masculinité.

C’est ainsi qu’on se retrouve à zieuter un Captain America en tenue d’Adam, ses fesses camouflées par son fidèle bouclier, ou encore un Green Lantern portant une culotte presque translucide, suggérant un bubble butt à se damner. Sexy, drôle, et subversif un combo gagnant qui a vraisemblablement séduit bon nombre d’internautes à en croire David Talaski.

« Les retours que j’ai eus ont été terriblement positifs, avoue-t-il. Je pense que les gens aiment tomber sur de l’art un peu ‘geek’ qui n’est pas conçu pour un public de mecs hétéros. Celles et ceux qui aiment les comics et les super-héros ne sont pas que des hommes hétéros cis et je pense que c’est important d’avoir ce genre de représentation ». Des dessins qui parviennent avec brio à jouer avec les codes du super-héros donc, et avec les codes du genre.

Crédit photos : David Talaski


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail